Fiches d'orientation

Soutien Scolaire Keepschool

Devenir sage-femme

Objectifs

Les sages-femmes et les accoucheurs ont pour rôle d'accompagner, tant sur le plan médical que psychologique, les femmes pendant leur grossesse. Ils conseillent et alertent les médecins en cas d'urgence: il s'agit d'un métier à responsabilités. Les conditions de travail sont souvent difficiles, surtout à cause des horaires. Pour exercer en tant que sage-femme, il faut être titulaire d'un diplôme d'Etat. Le diplôme se prépare dans des écoles spécialisées de sages-femmes.

Accès à la filière

La sélection pour entrer dans une école de sage-femme est très rude (en moyenne 1 sur 11 admis). Il faut être en possession du PCEM 1 (1ère année de médecine), que l'on tente généralement avec un bac S.

L'admission se fait ensuite sur certificat médical d'aptitude physique et psychique à la pratique du métier.

La filière est aussi accessible en formation continue.

Déroulement de la formation

La formation dure quatre ans. Elle associe cours théoriques et cours pratiques.

Elle se divise en deux parties, chacune dure deux ans. La première partie regroupe deux types d'enseignements: ceux qui sont directement liés à la profession (obstétrique, gynécologie et pédiatrie) et des enseignements plus généraux (anatomie, méthodes de soins...). Pendant ces deux ans, les étudiants doivent faire deux stages, le premier dans une institution médicale, dans une maternité ou en chirurgie, le second dans un secteur lié à la profession. L'admission en troisième année se fait sur contrôle continu ainsi qu'un examen écrit et oral sur les enseignements du premier groupe.

Durant la seconde période, les étudiants sont payés. Une grande partie des enseignements devient pratique. Les examens sont presque les mêmes, avec un test clinique en plus. De plus, les étudiants doivent rédiger un mémoire de 40 à 60 pages.

Lieu de la formation

Le diplôme se prépare dans des écoles spécialisées de sages-femmes. Reconnues par le Ministère du Travail et des Affaires Sociales, les écoles sont rattachées à la maternité d'un centre hospitalier. La formation est gratuite, sauf les coûts d'inscription (~ 150€). Il y en a 36 en France.

Que faire après?

La sage-femme et l'accoucheur travaillent essentiellement dans le secteur public hospitalier (plus de la moitié). D'autres font carrière dans des cliniques privées ou en centres de protection maternelle et infantile (PMI) et dans des centres sociaux.

Il existe aussi quelques formations complémentaires pour les diplômés:

Les sages-femmes avec trois ans d'expérience peuvent suivre une formation à l'Ecole de cadres de sages-femmes de Dijon pour devenir Cadre sage-femme. A l'embauche, les salaires sont plus élevés. Il est aussi possible de se préparer au concours du CAPET de sciences techniques et médico-sociales (Certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement technique) ou de s'inscrire en DEA (master de recherche). Après la deuxième année, les sages-femmes peuvent aussi s'inscrire en licence de sciences de l'éducation ou de biologie ou en master Gestion des organisations sanitaires et sociales à Paris 9. Le secteur d’embauche est dans la gestion hospitalière.

Ces produits peuvent vous intéresser :

Charlemagne : Le sage empereur

Réalisé par Sylvie Bages

8.5€

Livre

Gandhi - Les aventures d'un sage

Réalisé par Baussier Sylvie

7.9€

Livre

Oui maman je serai sage (Une bulle d'air en devenir t. 1)

Réalisé par Brigitte Fegel

2.86€

Livre

Silex and the city - tome 7 - Poulpe Fiction

Réalisé par Jul, Patrice Larcenet

13.99€

Livre

Voir plus de produits "devenir sage"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +