Fiches d'orientation

Soutien Scolaire Keepschool

Ecole du Service de Santé des Armées (E.S.S.A.)

Objectifs :

Former des médecins militaires pour les différents corps d'armées.

Proposer une préparation solide en cohérence avec les programmes de médecine civile. Les étudiants doivent en effet pouvoir suivre tout leur premier et second cycle en université de médecine classique.

Organiser une intégration progressive des étudiants au monde militaire en leur permettant de préciser leurs voeux de spécialisation et leur souhaits d'affectation.

Favoriser la recherche médicale, notamment pour ses applications directes pour les personnels de l'Armée.

Accès à la filière :

Les étudiants peuvent accéder à l' Ecole du Service de santé des armées :

  • Après le Baccalauréat.
  • Après une P.C.E.M.2 pour les étudiants du cursus de médecine civil.

Déroulement de la formation :

Le cursus de médecine militaire se déroule dans un premier temps à la faculté, dans les mêmes conditions et avec les mêmes examens que pour les civils.

Néanmoins, les étudiants postulant au cursus militaire doivent suivre un enseignement supplémentaire de préparation spécifique qui s'ajoute aux cours classiques.

Après avoir réalisé les six premières années de formation en faculté de médecine (à Bordeaux), les élèves passent l'épreuve classante nationale qui leur permet de choisir entre médecine générale ou médecine de spécialité.

Ils poursuivent ensuite spécifiquement leur enseignement en C.H.U, dans un Hôpital d'instruction des Armées ou encore à l'Ecole du Val de Grâce. Ce contenu s'applique uniquement aux étudiants en médecine militaire.

Dans un dernier temps, les étudiants sont affectés à une école de spécialisation : I.M.A.S.S.A. pour l'Armée de l'Air, I.M.T.S.S.A. pour l'Armée de Terre et I.M.N.S.S.A. pour la Marine.

La spécificité des études à l'Ecole du Service de Santé des Armées réside dans : une préparation des examens et concours qui n'est pas dispensée dans le civil, un module d'apprentissage des langues vivantes, un enseignement d'informatique, un brevet de médecine en conditions d'urgence et une formation à le communication.

Lieu de la formation :

A l'Ecole du Service de Santé des Armées située à Bordeaux et à Lyon.

Que faire après ?

  • Exercer comme médecin militaire.
  • Choisir de rejoindre la médecine civile par équivalence.
  • Exercer une autre activité médicale pour ceux qui n'ont pas réussi le concours. Cela n'implique pas de devoir quitter le monde militaire (kinésithérapeute, infirmier).

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +