Fiches d'orientation

Soutien Scolaire Keepschool

Devenir commissaire priseur

Objectifs du métier de commissaire priseur

Former les responsables de salles des ventes. Les ventes aux enchères sont une pratique encadrée et les commissaires priseurs sont des officiers ministériels.

Ce statut et les responsabilités qui y sont liées imposent une parfaite connaissance du droit et la législation. Les commissaires priseurs assistent pour une grande part de leur formation à des cours de formation juridique.

Sensibiliser les étudiants aux monde de l'art ainsi qu'à un approfondissement de leurs connaissances générales. Le commissaire priseur possède un statut très particulier entre le juriste et le spécialiste de l'art. Les deux vont de pair pour la réussite dans cette profession.

Permettre une spécialisation progressive. La concurrence est vive entre les commissaires priseurs et la spécialisation dans un domaine de compétences est indispensable (peinture du XVIII, miniatures....).

Accès à la formation de commissaire priseur

  • Etre titulaire d'une Licence de Droit ou d'une licence relative à l'Art (arts appliqués, archéologie).
  • Etre employé dans une étude de commissaire priseur ou une société de ventes depuis plus de sept ans.
  • Par équivalence pour les ressortissants de l'Union Européenne.

Déroulement de la formation de commissaire priseur

Les étudiants doivent d'abord réussir les tests d’admissibilité, puis les épreuves orales d’admission organisées par la Chambre Nationale des commissaires priseurs. Il n'est pas possible de présenter ce concours plus de trois fois.

Ils suivent ensuite un stage rémunéré de 2 ans, dont au moins un an en France et 6 mois dans un office de commissaire-priseur judiciaire. Ces stages doivent être l'occasion d'accumuler un savoir à la fois théorique et pratique.

Ce stage débouche sur un certificat de compétences qui permet de diriger certaines ventes spécifiques sous contrôle d'un commissaire titulaire. Cette disposition a pour but de familiariser progressivement les étudiants à la profession.

Dans un dernier temps, les élèves présentent un examen d’aptitude à la profession de commissaire-priseur qui comprend trois épreuves orales de trente minutes : une question juridique, une question sur la réglementation profesionnelle et une question sur la pratique concrète des ventes.

Les lauréats deviennent commissaires priseur titulaires.

Lieu de la formation de commissaire priseur

La Chambre Nationale des comissaires priseurs ne proposent pas de préparation à l'examen.

Que faire après la formation de commissaire priseur

  • Devenir commissaire priseur associé.
  • Acheter sa propre étude.
  • Travailler dans le commerce d'Art.
  • Obtenir une équivalence dans une autre formation du domaine juridique.

Ces produits peuvent vous intéresser :

Voir plus de produits "devenir commissaire priseur"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +