KeepSchool > Fiches d'Orientation > Le BAC ES Economique et Social

Le BAC ES Economique et Social

Objectifs de la filière ES

Le Bac ES est une des trois grandes formations générales proposées aux lycéens français. La formation en elle-même n'est pas qualifiante, il faut faire des études supérieures par la suite pour trouver un métier. Réputée difficile parce qu'il faut être bon "un peu partout", elle se prépare en deux ans: l'année de la première et l'année de la terminale.

Dans le palmarès des sections, la ES arrive souvent en seconde position derrière la section S et devant la section L. Elle ouvre pourtant des portes dans beaucoup de domaines -presque tous en fait- mais ferme celle des formations scientifiques post-bac. Un bon sens de la réflexion et une culture générale solide sont les qualités appréciées chez les élèves détenteurs d'un bac ES.

Accès à la filière ES

L'admission en première ES se fait après la seconde générale, sur décision du conseil de classe. Dès la fin du premier trimestre, l'élève peut d'ores et déjà penser à son orientation. En parlant avec ses professeurs par exemple, ou bien avec le conseiller d'orientation du lycée.

Typiquement, l'élève en ES doit être assez bon en langues vivantes, à l'écrit comme à l'oral, en français et n'a pas peur des dissertations -il faut composer en histoire-géo, en français, en philo et en SES. On exige aussi de lui qu'il suive régulièrement l'actualité, surtout via la lecture de la presse et qu'il soit passionné par le monde contemporain. Il ne faut pas négliger l'histoire-géo, qui a un assez gros coefficient au bac. Enfin, le niveau en maths reste exigeant, difficile de faire l'impasse là-dessus.

Déroulement de la formation

Pour avoir son Bac ES, il faut suivre une première ES et une Terminale ES. La formation se compose d'un enseignement commun à tous les élèves et d'une option: on décide d'approfondir une matière, ce qui signifie deux heures de plus par semaine et un plus gros coefficient au bac. Nous allons les étudier point par point:

  • Les sciences économiques et sociales (coeff. 7 ou 9) : il s'agit de la matière à plus gros coeff. Pour vraiment réussir, il est impératif de tout comprendre et même de faire des lectures recommandées par le professeur. Les SES n'ont rien à voir avec l'initiation proposée en seconde. Ici, tant en économie qu'en sociologie les thèmes seront largement approfondis et les connaissances testées sous forme de dissertation ou d'étude de documents.
  • Les mathématiques (coeff. 5 ou 7) : même si le bond n'est pas aussi impressionnant qu'en S, il est impératif d'avoir bien assimilé le programme de seconde pour pouvoir continuer en première et, a fortiori, en terminale. L'option mathématique, qui reste accessible, ouvre les portes à certaines prépa HEC ainsi qu'à l'hypokhâgne B/L.
  • L’histoire-géographie (coeff. 5) : le travail se fait dans la continuité de la seconde. Le programme en histoire est très lourd et demande beaucoup de travail chez soi.
  • Le français (1ère) 2 (écrit) + 2 (oral) : même programme et même coefficient qu'en S.
  • La philosophie (coeff. 4) : le programme est le même qu'en S mais avec un plus gros coefficient. Le goût et la réussite en philosophie dépendent souvent du professeur sur lequel on tombe.
  • Langue vivante 1 (coeff. 3 ou 5) / Langue vivante 2 (coeff. 3 ou 5) : les langues vivantes sont importantes à l'oral et à l'écrit. Elles demandent aussi de s'investir, surtout dans l'apprentissage du vocabulaire. En option, les élèves travaillent sur un ouvrage simple et peuvent vraiment se frotter à la langue étrangère.
  • Sciences de la vie et de la terre (1ère) (coeff. 2) : un programme général plus un thème choisi par le professeur
  • Éducation physique et sportive (contrôle continu) (coeff. 2) : le professeur prend aussi en compte la progression, il est donc important d'être assidu en cours.
  • Travaux personnels encadrés (1ère) (TPE) (coeff. 2) : il s'agit d'une option qui permet de rapporter des points au bac. Pendant toute l'année, les élèves choisissent un sujet en rapport avec des thèmes proposés et soutiennent leur création à l'oral pendant l'année.

Lieu de la filière ES

Dans un lycée public ou privé. Il existe un palmarès des meilleurs lycées, classés notamment selon les taux de réussite au bac. Il est disponible sur Internet et parait régulièrement dans la presse écrite.

Que faire après le bac ES?

Le bac ES ouvre de nombreuses possibilités. Beaucoup d'élèves vont à la fac et peuvent tout faire ( AES, Histoire, Lettres, LLCE, LEA...), sauf des matières scientifiques. Beaucoup intègrent des écoles de commerce post-bac. Une partie intègre les filières courtes et plus techniques: ce sont les BTS et les DUT. Ceux qui ont un bon dossier et qui veulent des grandes écoles prestigieuses se dirigent vers les classes préparatoires (classes littéraires ou HEC). Enfin, les plus décidés iront dans des écoles spécialisées (paramédical, journalisme etc.).

Les ES sont les plus représentés dans les Instituts d'Etudes Politiques (IEP). Notez qu'une Mention Très Bien au bac peut permettre l'accès direct à Sciences-Po Paris.

Une question ? Besoin d'un renseignement ? Posez votre question ICI !

Ces produits peuvent vous intéresser :

Voir plus de produits "bac economique social"

Contactez Keepschool

Formulaire de contact

RECEVEZ GRATUITEMENT VOS INFORMATIONS PERSONNALISÉES

Valider

Offre du moment !

Offert au lieu de 65€

Pour toute inscription téléphonique,
profitez d'un avantage exceptionnel !

Economisez 65€ grâce aux frais d'inscription offerts.

93% des clients sont satisfaits !

Keepschool 860259 heures de cours dispensées depuis 2002.

logo groupe Go&Live