Soutien Scolaire Keepschool

La valeur des accents

1. L’accent aigu

Il se met sur la voyelle -e- (é) pour faire le son [e] :
Beaucoup de mots français ont un accent aigu.
- C’est le cas déjà de tous les noms qui désignent un contenu : cuillerée, pelletée, fourchetée, etc...
- Les noms qui se terminent par té : pitié, dureté, piété, cruauté, méchanceté...
- Autres mots courants : café, bébé, événement, poésie, musée, secrétaire, caméra, etc...

2. L’accent grave

Il peut se mettre sur le -e-, le -a- ou le -u-.

- On le met sur le -e- (è) pour faire le son [e]
Ex :après, dès, très, succès, procès, enlèvement, mystère, etc...

- On le met sur le -a- (à) lorsque c’est une préposition :
Ex :je vais à l’école.
(Pour savoir si nous avons à faire au verbe avoir (a) ou à la préposition (à), il faut essayer deremplacer -a- par -avait-. Si la phrase est correcte, alors c’est le -a- du verbe avoir, si c’est incorrect, alors c’est la préposition -à-. Ici, on ne peut pas dire : je vais avait l’école donc c’est -à-)

- On le rencontre également sur le -a- de certains mots : là, déjà, voilà...

- On peut également mettre un accent grave sur le -u- de où lorsque celui-ci est pronom relatif ouadverbe de lieu :
Ex :La maison où je suis née.
(Pour savoir si on écrit -ou- ou -où-, il faut essayer de remplacer -ou- par -ou bien-. Si c’estcorrect, alors c’est -ou- sans accent. Si on ne peut pas le dire, alors c’est -où-. Ici, on ne peut pas dire : la maison ou bien je suis née, donc on écrit où).

3. L’accent circonflexe

On peut le rencontrer sur toutes les voyelles sauf le -y-.

-Il permet d’allonger la prononciation de certaines voyelles :
âne, âge, âme, bête, tête, fête,forêt, vêtement, hôpital, fenêtre, etc...

- On le trouve sur le -o- des pronoms personnels :
le nôtre, le vôtre.

- On le trouve également sur le - i - de huître, épître et bélître.

- On met également un -^- sur le -a- du suffixe -âtre- :
grisâtre, jaunâtre, noirâtre, marâtre.

- On le rencontre également sur les voyelles des verbes conjugués à la 1e et 2 pers.du pluriel du passé simple (Nous eûmes, vous chantâtes), ainsi qu’à l’imparfait et au plus-que-parfait du subjonctif (Qu’il aimât, qu’il eût aimé).

4. Le tréma

Le tréma (¨) se place sur une voyelle pour nous indiquer que la voyelle précédente doit se prononcer séparément.

- Il peut se placer sur le -e- :
Noël, canoë, aiguë, contiguë, ciguë...

-Il peut aussi se trouver sur le -i- :
haïr, faïence, coïncider, égoïste, aïeul, ouïe, ambiguïté...

Ces produits peuvent vous intéresser :

Géométries sacrées

Réalisé par Trajectoire

40.05€

Livre

Disques et sémaphores : Le langage du signal chez Fernand Léger et ses contemporains

Réalisé par Maurice Fréchuret, Collectif

45€

Livre

Crochet facile en 20 leçons

Réalisé par DMC

20€

Livre

Vocabulaire de la musique à l'aube du XXe siècle

Réalisé par MINERVE

19.4€

Livre

Que le meilleur gagne !

Réalisé par Victoria Pérez Escriva, Claudia Ranucci

8.05€

Livre

Voir plus de produits "valeur des accents"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +