Soutien Scolaire Keepschool

Calcul numérique

1 Rappel : factorisation et développement

1.1 Le développement

Développer une expression, c'est chercher à obtenir une écriture sans parenthèses. Pour cela, on peut avoir recours aux identités remarquables.

  • a (b + c) = ab + ac (vrai pour tous nombres a, b, c)
  • 5(x + 9) = 5x + 45

1.2 La factorisation

La factorisation est le contraire du développement : c'est écrire une expression sous la forme d'un produit de facteurs. Les identités remarquables sont là aussi d'une grande utilité.

  • ab - ac = a (b-c)
  • 6x - 18x = 6 (x -3)

De plus, pour factoriser une expression écrite sous la forme d'une somme de plusieurs termes, on peut commencer par identifier un facteur commun à tous les termes.

  • A=(2x + 3)(x - 1) + (x² - 1)(x + 3)
  • =(2x + 3)(x - 1) + (x + 1)(x – 1)(x + 3)
  • =(x – 1) ((2x + 3) + (x + 1)(x + 3))

1.3 Identités remarquables

A connaître par coeur

  • (a + b) 2 = a2 + 2ab + b2
  • (a - b) 2 = a2 - 2ab + b2
  • a2 - b2 = (a + b)(a - b)

2 Puissances entières

Définition : b etant un nombre quelconque et n un nombre entier naturel supérieur ou égal à 2, la puissance n-ième de b est le nombre bn défini par:

  • bn = b x b...... x b (n facteurs)
  • 25 = 2 x 2 x 2 x 2 x 2
  • (a + b)3 = (a + b) x (a + b) x (a + b)

Remarques :

  • quel que soit le nombre b, b1 = b ;
  • quel que soit le nombre b non nul, b0 = 1.
  • Si n est un nombre entier strictement positif et b un nombre non nul:
    • a-n = 1/an et notamment a-1 = 1/a

Règles de calcul sur les puissances entières

soit a et b deux réels non nuls, n et p deux entiers naturels, on a :

  • an x ap = a(n+p)
  • an / ap = a(n - p)
  • (an)p = a(n x p)
  • (ab)n = an x bn
  • (a / b)n = an / bn

IMPORTANT : tout nombre positif b peut s'écrire sous la forme b = a x 10p, où a est un nombre vérifiant 1 <= a < 10 et p est un nombre entier relatif. Cette notation s'appelle la notation scientifique.

3 Racine carrée

Définition : a désignant un nombre positif ou nul, il existe un nombre x positif ou nul tel que x2 = a . x est appelé racine carrée de a, et on note Va .

Remarque : on peut alors écrire pour tout nombre a positif ou nul : (Va)2 = a

  • (V7)2 = 7

Calcul avec les radicaux

a et b étant 2 nombres positifs, on a :

  • Vab = Va x Vb
  • V(a / b) = Va / Vb, si b est différent de 0.

A étant un nombre positif, n un entier, on a :

  • (Va)n = V(an)

4 Equation de la forme AX+B=0

Définition : soit a un nombre non nul, et b un nombre quelconque.

On appelle équation du premier degré à une inconnue une équation qui peut s’écrire sous la forme : ax + b = 0

Remarque : un nombre x0 est solution de cette équation si, lorsque nous remplaçons x par x0, l’égalité ax0 + b = 0 est vraie. Résoudre l’équation, c’est donc trouver l’ensemble des nombres qui sont solutions.

3 cas peuvent se présenter :

On a ax + b = 0 :

  • si a différent de 0, alors l’équation a une solution unique qui est : - b / a.
  • si a = 0.Si b est différent de 0, alors l’équation n’ a aucune solution .
  • si b = 0, alors tout nombre de l'ensemble réel R est solution.

5 Inéquation du premier degré à 1 inconnue

Signe de ax + b

L’expression ax + b où a est un nombre non nul et b un nombre quelconque :

  • s’annule pour x = -a / b
  • est du signe de a pour a > -b / a
  • est du signe de (-a) pour x < -b /a

Résolution d’une équation du premier degré

Définition : on appelle inéquation du premier degré à une inconnue x une inéquation qui peut s’écrire sous l’une des 4 formes suivantes :

  • ax + b <= 0
  • ax + b < 0
  • ax + b >= 0
  • ax + b > 0

Remarque : un nombre x0 est une soulution de l’inéquation ax + b > 0 si, lorsque nous remplaçons x par x0, l’inégalité ax0 + b > 0 est vraie. Résoudre l’inéquation ax + b > 0, c’est trouver l’ensemble des nombres qui sont solutions.

6 Autres types d'équations à résoudre

Equations du type (ax + b) (cx + d)

Remarque préliminaire : AB = 0 équivaut à A = 0 ou B = 0.

D’après la remarque précédente, pour résoudre l’équation (2x + 10)(x – 3 ) = 0, il faut résoudre chacune des équations 2x + 10 = 0 et x – 3 = 0. Les solutions de cette équation sont donc x = 3 et x = -5.

Equation du type x2 = a

a étant un réel strictement positif donné, l’équation x2 = a admet 2 solutions qui sont :

  • Va
  • -Va

Démonstration : x2 = a <-> x2 - (Va)2 = 0 <-> (x – Va)(x + Va) = 0 (identités remarquables)

Ces produits peuvent vous intéresser :

Calcul mathématique avec Sage

Réalisé par Paul Zimmermann, Laurent Fousse, François Maltey, Matthias Meulien, Marc Mezzarobba, Clément Pernet, Nicolas M. Thiéry, Alexandre Casamayou, Nathann Cohen, Guillaume Connan, Thierry Dumont

10.92€

Livre

Le Sens de la technique : le numérique et le calcul

Réalisé par Bruno Bachimont

15.3€

Livre

Analyse de Fourier et applications : Filtrage, calcul numérique et ondelettes

Réalisé par Claude Gasquet, Patrick Witomski

39.5€

Livre

Methodes de Calcul Numerique

Réalisé par Nougier

33.23€

Livre

Voir plus de produits "calcul numerique"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +