KeepSchool > Fiches de Cours > Lycée > Anglais > Conditionnel et irréel

Conditionnel et irréel

Introduction

Dans ce chapitre, nous allons voir dans un premier temps l'expression en anglais de l'énoncé hypothétique, notion qui recouvre en français la majorité des utilisations du mode conditionnel. Nous verrons ensuite les différentes utilisations du prétérit et past perfect dits modaux dans les expressions de l'irréel. Enfin, afin de saisir les profondes différences entre le système de modes français et la grammaire anglaise, nous aborderons la notion d'irréel et de potentialité à travers le subjonctif.

1 Le conditionnel

1.1 Morphologie

En anglais, la morphologie du conditionnel est à rapprocher du futur. En effet, contrairement au français, il n'existe aucun mode ou temps grammatical qui expriment ces deux nuances. La langue anglaise a recours à des modaux: WILL / SHALL pour le futur, WOULD / SHOULD pour le conditionnel.

On forme ainsi stricto sensu deux formes de conditionnel:

  • Le conditionnel présent WOULD / SHOULD + base verbale
    If there was a sunny weather, I would live in Britain.
    We should be very happy if he became a doctor.
  • Le conditionnel passé WOULD / SHOULD HAVE + participe passé
    Naturellement, on veillera particulièrement ici à maîtriser la formation régulière du participe passé et les exceptions, point que nous avons développé dans notre leçon sur le perfect.
    If I had known, I would have been more careful.
    If he hadn't fallen asleep, his car wouldn't have crashed against a tree.

Néanmoins, nous rajouterons une autre forme à valeur de conditionnel qui est celle du futur avec WILL. En effet, dans une phrase telle If you go there quickly, you will see him., le parallèle avec les constructions suivantes est évident.

Notons les contractions SHOULDN'T pour should not et WOULDN'T pour would not.

1.2 Choix du modal WOULD ou SHOULD

Le problème du choix ne se pose en anglais britannique qu'à la première personne du singulier et du pluriel, la forme WOULD étant obligatoire pour les 2e et 3e personnes. En anglais américain et de plus en plus en anglais récent, les distinctions s'estompent pour garder l'auxiliaire WOULD à toutes les personnes. Néanmoins, il nous paraît essentiel d'étudier les nuances de sens présidant à l'emploi d'un modal ou de l'autre.

Même s'il est abusif d'assimiler WOULD et SHOULD à des formes de prétérit de WILL et SHALL du fait de l'utilisation de ces modaux dans des contextes particuliers différents d'un simple rapport de concordance des temps (voir le chapitre sur ces modaux), les nuances de sens fondamentales que nous avons dégagées lors de l'étude du futur se retrouvent ici.

WOULD recouvre toujours, tout comme WILL, une idée de volonté et donc au conditionnel, il sera le modal par excellence lorsque se trouve l'idée du consentement, lorsque le locuteur émet un mouvement d'approbation.

Au contraire, SHOULD en écho à SHALL, ne laisse pas de marge de manœuvre au sujet: celui ci est soumis à une volonté ou une contingence extérieure à lui-même. Sur le plan du subjonctif, on emploiera donc SHOULD lorsque la réalisation de l'action sera soumise à des aléas extérieurs sans possibilité d'intervention du locuteur.

  • I would help you if I had time marque bien l'idée de la volonté d'aider, entravée par le manque de temps. On insiste sur le fait que le locuteur a le désir de s'impliquer.
  • I should come if there was no strike souligne deux choses. Premièrement, le fait qu'il y ait une grève est extérieur à la volonté du locuteur. Deuxièmement, sa volonté de venir est peu manifeste: en plus de l'empêchement éventuel causé par une grève, il n'y a pas manifestement de grand enthousiasme. Le locuteur donne à entendre qu'il se sent obligé de venir.

1.3 Utilisation du conditionnel

Le conditionnel s'emploie évidemment avant tout dans les structures hypothétiques avec IF ou celles dans lesquelles l'idée hypothèse est implicite comme What would you have told them ? (sous-entendu if you had been there). Celles-ci se répartissent en trois catégories selon les couples de temps mis en jeux dans la subordonnée et la principale:

  • Présent + futur en WILL: If you hurry, you will catch your bus.
  • Prétérit + conditionnel présent: If I were you, I would treat her better.
  • Pluperfect + conditionnel passé: If I had known the situation, I would not have come.

N.B. Pour cette dernière forme, on peut très bien, dans une langue soignée, omettre IF et recourir à une inversion: Had I known the situation, I would not have come.

Remarquons aussi que le conditionnel présent sert de formule de politesse, notamment pour les demandes ou les offres.

Would you please move your car ?
I would like some more tea, please.

2 L'irréel : les prétérit et past perfect modaux

2.1 Concept et morphologie

La notion d'irréel est assez facile à saisir. Si on se place par exemple dans un contexte présent, elle représente toute attente qui n'a pas été encore réalisée ou un postulat confiné au domaine de l'imaginaire à l'instant actuel. Nous touchons donc ici à toutes les notions de supposition, souhait, regret ou préférence.

En ce qui concerne les formes verbales mises en jeu, la aussi la simplicité est de règle:

  • L'iréel du présent est exprimé par une forme de prétérit dite prétérit modal
  • L'iréel du passé est exprimé par un past perfect modal.

Notons ici une particularité essentielle concernant le verbe to be. Lorsque l'on considère son prétérit modal, il prend la forme were à toutes les personnes comme le rappelle l'exemple classique If I were you ou une phrase du type: I wish he were here. Cependant, dans la langue familière et de plus en plus en anglais moderne, on tend à conserver les formes was / were du prétérit simple.

2.2 Utilisation du mode réel

Nous nous proposons de dresser une liste des constructions impliquant naturellement l'utilisation du mode irréel.

Les constructions à valeur potentielle, particulièrement après IF et AS IF et leurs équivalents. On retrouve notamment les subordonnées que nous avions mises en lumière dans la présentation des trois structures de conditionnel.

  • If I had money, I would buy a new car. (structure type de conditionnel)
  • He acts as if he were a fool. (comparaison restant dans le potentiel: l'homme en question n'est pas un imbécile, espérons-le !!)

On utilise le prétérit et le past perfect dans leur acception modale dans les constructions avec TO WISH et son synonyme IF ONLY. En fonction du contexte, on exprimera soit un souhait, soit un regret.

  • I wish I became an actor (souhait: "J'espère devenir un acteur")
  • If only he had come to our party (regret: "Si seulement il était venu à notre soirée)

La structure pour exprimer la préférence est WOULD RATHER + prétérit modal que l'on traduit par "je préférerais" (prétérit modal) ou "j'aurais préféré" (past perfect modal)

  • I would rather he went to the swimming pool ("Je préférerais qu'il aille à la piscine")
  • I would rather he had studied mathematics ("J'aurais préféré qu'il étudie les mathématiques")

Enfin, le prétérit et le past perfect modaux s'emploient après l'expression IT IS (HIGH) TIME.

  • It is high time we left : The show begins in half an hour.

3 Le subjonctif

Si nous présentons ce point dans notre section sur les temps, c'est pour bien dissiper les faux rapprochements que l'on serait tenté de faire entre le système des temps en français et la grammaire anglaise. En effet, le mode subjonctif est d'un emploi relativement courant en français pour exprimer le non-réalisé. En anglais, il y a trois possibilités d'exprimer ces notions: le subjonctif proprement dit, le subjonctif avec SHOULD et les prétérit et past perfect modaux que nous venons d'étudier.

3.1 Le "vrai" subjonctif

Sa formation est des plus simples, puisqu'il s'agit de la base verbale à toutes les personnes et tous les temps (par exemple I be / he(she) be / we be / you be / they be ).

Son utilisation est relativement restreinte puisque l'on considère uniquement les deux catégories suivantes:

Le "vrai" subjonctif s'utilise, surtout d'ailleurs en américain, dans les subordonnées complétives après un verbe exprimant la volonté, un souhait ou un conseil. On retiendra la liste suivante: to ask, to urge, to demand, to insist, to propose, to recommend, to request, to require, to rule, to suggest. On y ajoutera les périphrases équivalentes ainsi que l'expression it is necessary that.

  • It is necessary that you be on time.
  • They urged that he be put on trial.

Il s'utilise aussi dans de nombreuses tournures figées dont les principales sont:

  • God save the Queen ! (Dieu sauve la Reine)
  • Be that as it may (quoi qu'il en soit)
  • Come what may (Quoi qu'il advienne)
  • Devil take them ! (Qu'ils aillent au diable)
  • Far be it from me to.. (Loin de moi l'idée de)
  • Heaven forbid ! (Le ciel m'en préserve)
  • If need be (si besoin est)
  • So be it ! (Soit !)

3.2 SHOULD à valeur de subjonctif

Premier point, nous pouvons reprendre toutes les utilisations du "vrai" subjonctif mentionnées au point a) et les construire avec SHOULD + base verbale. C'est d'ailleurs la construction canonique en anglais britannique.

On utilisera d'autre part SHOULD avec les nuances suivantes propres au mode subjonctif français:

Pour exprimer la crainte après IN CASE, FOR FEAR THAT ou LEST (très littéraire)

  • I have changed my tyres in case it should snow.

Pour exprimer une hypothèse très peu vraisemblable dans les désormais classiques constructions avec IF

  • If he should come at last, call me.

N.B. En anglais très soigné, on pourra faire une inversion: Should he come at last

Après un grand nombre de tournures impersonnelles. C'est le cas en particulier de toutes les expressions du type IT IS + adj. + THAT (e.g. It is great that we should go to the sea this summer). Les adjectifs en questions sont très variés: incredible, unlikely, natural, wrong, right, etc... Répondent en outre à cette règle les tournures:

  • It is a pity
  • I do not see why
  • There is no reason why
  • I am surprised that

Une question ? Besoin d'un renseignement ? Posez votre question ICI !

Contactez Keepschool

Formulaire de contact

RECEVEZ GRATUITEMENT VOS INFORMATIONS PERSONNALISÉES

Valider

Offre du moment !

Offert au lieu de 65€

Pour toute inscription téléphonique,
profitez d'un avantage exceptionnel !

Economisez 65€ grâce aux frais d'inscription offerts.

93% des clients sont satisfaits !

Keepschool 858443 heures de cours dispensées depuis 2002.

logo groupe Go&Live