Soutien Scolaire Keepschool

La vie religieuse en Occident

Au Moyen Age, l’Eglise est le principal élément de la vie quotidienne des gens de l’époque. Elle est le fondement de l’unité chrétienne de l’Occident.

L’Eglise organise la vie des sociétés et des hommes qui partagent la même croyance.

La préoccupation première des chrétiens est d’assurer son salut éternel, c’est à dire sa nouvelle vie après la mort. C’est pourquoi il redoute tant le Jugement dernier qui séparera les bons des et ceux qui seront voués à l’enfer.

L’expression de la foi et la et la participation à la vie de l’Eglise se manifestent aussi bien par les pratiques religieuses régulières que par la construction de nouvelles églises, le pèlerinage ou les croisades.

1) Le clergé et les fidèles

a) Le clergé

L’Eglise encadre la population chrétienne grâce à une organisation hiérarchisée placée sous l’autorité du pape.

Le clergé est constitué de deux niveaux de clergé : le clergé séculier et le clergé régulier.

Le clergé séculier regroupe principalement les évêques et les curés, guide les fidèles dans leur foi et leur distribue les sacrements comme le baptême, le mariage…

Le clergé régulier réunie les moines qui décident de se dépouiller de leurs biens et d’entrer dans un monastère . La tonsure marque leur entrée dans le monde des clercs, soit un non laïc. Leur vie est alors rythmée par des chants et des prières ainsi qu’une tâche qui lui est assignée.

Les membres des deux clergés prient pour les laïcs.

b) Les fidèles et leur foi

Les fidèles appréhendent le jugement dernier annoncé dans les textes religieux comme les Evangiles et l’Apocalypse. Les chrétiens doivent par conséquent se tenir prêt à être jugé par le Christ. Les bons iront au paradis et les mauvais seront voués aux enfers. Ainsi, lorsque les fidèles pensent avoir fauter ils font pénitence et se consacrent à des œuvres charitables. Les œuvres charitables sont la visite aux malades, de donner une sépulture chrétienne aux morts…

Les fidèles vénèrent des reliques. Les reliques sont les restes d’un saint (ossements, cheveux..) exposés à la dévotion des fidèles.

Enfin, les croyants peuvent effectuer le pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle, à Rome ou à Jérusalem. Les croisades sont un autre moyen de mourir en « bon chrétien ». En 1095, le pape Urbain II lance un appel à la croisade afin de délivrer Jérusalem et aider les chrétiens d’Orient devant l’avancée des Turcs. Des milliers de chevaliers que l’on nommera les croisés vont lui obéir. Pendant deux siècles les croisades auront lieu : c’est un lourd échec.

L’Eglise consolide la société médiévale, elle est un guide spirituel qui apporte un cadre de vie pour les fidèles. Mais cette Eglise a un chef puissant qui a les moyens à la fois de faire pression spirituellement afin de percevoir des dons qui enrichissent l’Eglise et lui permet de diffuser un art religieux.

2)L’importance de l’Eglise en Occident

a)Un chef puissant : le pape

Le pape est le chef de la chrétienté et veut affirmer son indépendance vis-à-vis des laïcs, en particulier les plus puissants comme les seigneurs, les rois et les empereurs.

Le pape est à la tête d’une organisation qui est riche. Ses richesses proviennent des prélèvements comme la dîme. La dîme est la part de récolte , en principe un dixième due à l’Eglise. S’ajoute aux apports de la dîme, le revenu de la terre et les dons des fidèles.

Le pape possède le pouvoir spirituel et concède aux souverains laïcs le pouvoir temporel. Mais le pape a les moyens de diffuser le message religieux à l’aide du support artistique.

b)L’art au service de l’Eglise

Des édifices religieux sont construits pour symboliser et transmettre leur foi. Ces édifices religieux sont le plus souvent des élises ou cathédrales. Elles sont construites suivant les époques sous l’influence d’un des deux courants qui a marqué la période médiévale.

A partir de la fin du Xème siècle, l’Occident chrétien se couvre d’églises. Le plan en croix latine remplace le plan basilical et un déambulatoire est aménagé autour du chœur.

Dans un premier temps , un premier mouvement se développe : l’art roman. Cet art roman, trois types de voûtes en pierre caractérisent l’art roman : en plein cintre, en arc brisé et en arêtes. Le décor des façades invite les hommes à la méditation et les prépare à entrer dans le sanctuaire.

Au milieu du XIIème siècle, l’art gothique succède à l’art roman et s’épanouit au XIIIème siècle. L’art gothique se caractérise par de nombreux vitraux qui percés par la lumière diffusent le message de divin.

Le pape est un personnage puissant. Par ses moyens financiers, il peut impulser des mouvements artistiques au service de la foi.

La vie religieuse en Occident demeure le pilier central des sociétés occidentales. La religion travaille à cette union en la personne de son représentant principal : le Pape. Ce dernier a une grande influence sur les consciences de ses fidèles . En effet, dans l’espoir d’un salut après leur mort ils effectuent suivant leur possibilité des actes de foi. Outre le pèlerinage en arme qu’est la croisade, les bâtisseurs de cathédrales demeurent les meilleurs représentants de cette ardeur au travail pour la foi.

La foi unifie les membres de la société occidentale.

Ces produits peuvent vous intéresser :

L'église et la vie religieuse en Occident à la fin du Moyen Age

Réalisé par Francis Rapp

23.78€

Livre

Une autre histoire de la pensée chrétienne en Occident

Réalisé par Jean-Marie Ploux

23€

Livre

Itinéraire d'un maître zen venu d'Occident

Réalisé par Taïkan Jyoji

10.9€

Livre

Déclin de la famille, déclin de l'Occident

Réalisé par Mary Eberstadt

22€

Livre

Voir plus de produits "vie religieuse occident"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +