Soutien Scolaire Keepschool

La remise en cause de l’ absolutisme

La monarchie absolue est un régime de plus en plus critiqué en Europe. Au XVIIème siècle, le pouvoir royal est limité en Angleterre à la suite de deux révolutions.

C’est donc en Angleterre que notre étude se concentrera pour voir les premières contestations à l’absolutisme.

De quelles manières l’opposition à l’absolutisme se manifeste-t –elle en Angleterre ?

1) Les tensions en Angleterre

a) Les parlementaires s’opposent

En Angleterre, le Parlement représente un réel pouvoir face au roi. Le Parlement depuis 1215 est formé de députés élus ou nommés, représente le peuple. Le Parlement en Angleterre vote par exemple les impôts. Mais à partir du XVIIIème siècle les rois de la dynastie des Stuarts souhaitent gouverner de manière absolue comme en France. Jacques Ier de 1603 à 1625 puis Charles Ier de 1625 à 1649 se heurtent alors aux parlementaires qui s’opposent au roi.

b) Les Stuarts s’imposent

Les Stuarts veulent imposer leur religion à leurs sujets. Les souverains anglais sont chefs de l’Eglise Anglicane, l’Eglise protestante officielle. Les Stuarts persécutent les puritains. Les puritains sont les protestants anglais qui veulent revenir à un christianisme « pur » et qui refuse les cérémonies de l’Eglise anglicane. Beaucoup émigrent dans les colonies d’Amérique pour fuir les persécutions des Stuarts. Les puritains qui restent en Angleterre refusent l’autorité spirituelle du roi. En 1638, les Ecossais se rebellent pour la même raison.

2) Les alternatives

a) Une république courte

Le conflit entre les partisans du roi et ceux du Parlement, surtout puritains, dégénère en guerre civile en 1642.

L’armée des parlementaires est victorieuse en 1645 à Naseby et son chef est Olivier Cromwell, est porté au pouvoir. Charles Ier est jugé pour tyrannie et décapité : la république est proclamée.

Cromwell gouverne autoritairement et rend la république impopulaire. La république est une forme de régime où le pouvoir n’est pas détenu héréditairement par un seul comme dans une monarchie.

Après la mort de Cromwell en 1658, la monarchie est rétablie.

Les Anglais souhaitent un accord avec les Stuarts et le Parlement mais les rois Charles II de 1660 à 1685 puis Jacques II de 1685 à 1688 , soutenus par Louis XIV tentent à nouveau d’imposer l’absolutisme.

b) Une nouvelle monarchie

Le Parlement s’oppose à Jacques II qui est un roi catholique et mécontente les Anglais presque tous protestants. Pour lui succéder, La fille de Jacques II et son mari Guillaume d’Orange acceptent la Déclaration des Droits de 1689 qui crée une monarchie limitée. Une monarchie limitée est une monarchie qui s’appuie sur un accord entre le roi et les représentants du peuple.

Ces évènements s’appellent la Glorieuse Révolution.

La monarchie en Angleterre a connu de violentes oppositions à l’absolutisme. Ces oppositions ont entrainé des changements de gouvernement qui ont fait des tentatives plus ou moins réussies de gouvernements.

Au XVIIIème siècle, les liberté se consolident en Angleterre : la presse et l’opinion peuvent s’exprimer, le Parlement se renforce et les partis s’organisent.

L’Angleterre a remplacé la monarchie absolue par la monarchie parlementaire.

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +