Soutien Scolaire Keepschool

Les débuts du christianisme

Le christianisme apparaît au Ier siècle de notre ère dans une province de l’empire romain : la Palestine. Cette nouvelle religion puise ses fondements sur les récits racontant la vie et l’enseignement de Jésus. Ces récits sont regroupés sous la forme du Nouveau Testament. Or, ces provinces sont sous la domination romaine qui s’oppose à cette religion dans un premier temps.

Aussi, comment une religion vue comme un mouvement de défiance face à l’autorité romaine a pu devenir la religion officielle des romains quelques temps plus tard ?

1) La naissance du christianisme

a) Un fondateur : Jésus de Nazareth

Au temps de l’empereur Auguste naît en Palestine Jésus. Ce dernier a trente ans lorsqu’il s’entoure de quelques disciples de condition modeste et se présente comme le fils de Dieu venu sauver les hommes. Pourchassé, arrêté et jugé comme rebelle, il est condamné à mort et crucifié aux alentours de 28-30 de notre ère. L’existence de Jésus est connue par les Evangiles, des récits rédigés par quatre disciples, plusieurs décennies après sa mort. Ils nous décrivent les actions et miracles selon leurs dires que leur maître aurait accomplis. D’ailleurs, ses disciples affirment que le lendemain de sa mort, il est ressuscité, donc revenu à la vie. Jésus de Nazareth est considéré comme le Messie par les personnes qui croient en lui, soit les chrétiens. Par son enseignement, Jésus a fondé la religion chrétienne et transmis des rites pour la consolider.

b) Les premiers chrétiens

Après la disparition de Jésus, son enseignement se répand ,grâce à l’action de ses disciples, au sein de communautés juives de la Palestine. Un des disciples du nom de Paul démontre que la nouvelle religion est universelle d’où le nom de catholique en grec.

Les premiers chrétiens tentent de s’organiser. L’Eglise est l’assemblée des chrétiens, les Anciens soit les prêtres enseignent et président les cérémonies du culte. Tandis qu’au-dessus d’eux, l’Evêque signifiant : le surveillant, est le chef et le guide de la communauté.

On entre dans la religion chrétienne par le baptême : lors de cette cérémonie, les baptisés sont plongés entièrement dans l’eau, symboliquement lavés de leurs péchés anciens.

La religion chrétienne se développe et rassemble une assemblée de croyants qui considèrent les non-croyants comme des païens. Ces mêmes païens voient d’un très mauvais œil ce mouvement qui grandit.

2) Le triomphe du christianisme

a)Un empire hostile au christianisme

L’Empire considère que le christianisme est une opposition au pouvoir romain. En effet, les chrétiens ne vouent un culte qu’à un seul Dieu, ils refusent les dieux romains et n’ont aucune révérence pour l’empereur. Car l’empereur devait faire objet d’un culte, d’où la construction de temple comme nous l’avons déjà vu dans le cas de la maison carrée de Nîmes.

De plus, les chrétiens refusent de se faire enrôler dans l’armée romaine.

Cette religion monothéiste (ne croit qu’en un seul Dieu), est pour l’Empire, hostile. Par conséquent, les chrétiens sont arrêtés, jugés et tués. Ces chrétiens qui refusent d’abjurer leur religion, donc la renier meurent très souvent lors de jeux en amphithéâtre contre des lions.

Mais le courage des martyrs persécutés impressionnent ceux qui les voient mourir. Peu à peu le regard sur les chrétiens évoluent vers l’admiration et la fascination.

b) La christianisation de l’Empire

Entre 312 et 324 de notre ère, l’empereur Constantin se convertit au christianisme, l’empereur devient chrétien.

Constantin accorde par l’édit de Milan en 313 aux chrétiens la liberté de pratiquer leur culte.

Dès 325, à Nicée les évêques réunis en concile (réunion d’évêques) définissent la doctrine de la Trinité fondamentale pour les chrétiens : c’est le mystère d’un Dieu qui est à la fois unique et trois personnes distinctes : Père, Fils et Esprit.

Les chrétiens peuvent désormais bâtir sans crainte des basiliques. Les basiliques sont les premiers noms des églises chrétiennes construites à partir du IIIème siècle sur le plan des basiliques romaines, bâtiments publics servant de tribunaux.

Le culte des chrétiens est célébré au sein de ces basiliques et en 392, l’empereur Théodose fait du christianisme la religion officielle du monde romain.

Si au départ la religion chrétienne a été vue comme subversive, la force de conviction des martyrs a impressionné le public romain qui a influencé l’avis des empereurs. La religion chrétienne est la seule religion autorisée à partir de Théodose : c’est bien le triomphe du monothéisme.

Ces produits peuvent vous intéresser :

Les débuts du christianisme...

Réalisé par Jean-Pierre Lémonon

18.8€

Livre

Orthodoxie et hérésie aux débuts du christianisme

Réalisé par Walter Felix Bauer, Georg Strecker

43€

Livre

Le christianisme du début du VIIe siècle au milieu du XIe siècle

Réalisé par Philippe Racinet

16€

Livre

Dissidences en Occident des débuts du christianisme au XXe siècle : Le religieux et le politique

Réalisé par Jean-Pierre Albert, Anne Brenon, Pilar Jiménez, Collectif

20€

Livre

Histoire des origines du christianisme - Les 7 volumes

Réalisé par Ernest Renan

2.99€

Livre

Voir plus de produits "les debuts christianisme"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +