Soutien Scolaire Keepschool

Les mutations de la société

Au lendemain de la seconde guerre mondiale le monde aspire à de nouveaux changements . La modernité se met en place et a des influences sur le comportement de la population mondiale. Cette population évolue. Quelles sont les mutations de la société ?

1) Une augmentation de la population mondiale

a) dans les pays développés

De la fin de la Seconde Guerre Mondiale jusque vers 1965, le taux de natalité est si élevé que l’on parle de baby- boom. La mortalité en recul depuis le XIXème siècle continue à diminuer grâce aux progrès médicaux. Dans l’Europe en reconstruction la croissance de la population impose la construction de nouveaux logements dans les banlieues qui s’étendent. La proportion importantes de jeunes nécessite également la construction d’écoles. Par conséquent c’est un changement total dans le paysage urbain.

A partir de 1965, la fécondité qui est le nombre moyen de naissances par femme, recule et en même temps de plus en plus de femmes travaillent et que le niveau de vie en général augmente. Dans certains pays la fécondité passe en dessous du niveau de seuil de renouvellement de génération comme au Japon ou en Italie. La population continue d’augmenter par l’apport d’immigration et surtout en raison de l’allongement de la durée de vie à la naissance : 65 ans en 1955, 72 ans en 1985. Le nombre de personnes âgées augmentent, c’est ce que l’on appelle : le papy boom.

b) Dans le tiers monde

Dans les pays du tiers monde, le fort accroissement naturel entraine une augmentation rapide de la population ; en 1985, 3,6 milliards d’habitants soit le quart de la population mondiale. La mortalité est en recul grâce aux progrès de l’hygiène et aux campagnes de vaccination mais la fécondité recule plus lentement.

Certains pays mettent en place des politiques de limitation de natalité comme en Chine où chaque famille ne peut avoir qu’un enfant unique. Mais pour les pays pauvres les difficultés sont liés à l’insuffisance d’eau potable, d’infrastructures scolaires… Les campagnes se vident au profit de la ville.

2) La société et l’économie

a) Croissance et ralentissement

De 1945 à 1973, les pays industrialisés connaissent une période de croissance économique exceptionnelle. Le Taylorisme promu par Henry Ford permettait l’amélioration de la productivité est adopté par la majorité des entreprises. La rationalisation des taches est généralisée et adaptée ensuite au secteur tertiaire.

La croissance de la population et l’ouverture des marchés internationaux permet d’augmenter la production. Le plein emploi est ainsi assuré et l’augmentation des salaires permet une amélioration nette du niveau de vie. Les industries mécaniques et électriques sont en plein essor tandis que les industries de pointe comme l’électronique, le nucléaire, l’aéronautique se développent dans les pays maitrisant la recherche scientifique.

Mais les industries traditionnelles comme le textile sont en crise dans les pays qui se développent plus vite. Si l’automatisation permet de faire baisser le coût et augmenter en nombre la production, elle enlève des emplois d’ouvriers et provoquent le chômage. Enfin, deux chocs pétroliers à partir de 1973 vont faire augmenter le prix du pétrole (X 10) ce qui provoque l’augmentation des coûts de production. La crise commence à partir de ce moment là.

b) La société de consommation

Les transformations économiques modifient la population active. Dans les pays développés, les agriculteurs sont moins nombreux , le nombre d’ouvriers reste stable, par contre les emplois du secteur tertiaire deviennent majoritaires. La plupart des actifs sont des salariés qui disposent d’un salaire régulier et d’un pouvoir d’achat qui augmente. De plus, l’urbanisation augmente et près de 80% de la population vit dans les villes. Dans les années 50, la société de consommation se développe aux Etats-Unis et dans les pays sous son influence, en Europe. La généralisation du crédit et la publicité encouragent l’achat ainsi que l’installation de grandes surfaces à la périphérie des villes.

La société se modifie et dans les pays développés , cette société modifie son rapport au travail et son niveau de vie augmente. Par conséquent, cette société achète et souhaite du confort. Mais, ce niveau de vie n’est pas partagé par tout le monde. Les inégalités sociales font que tout le mode ne partage pas les richesses. Au sein même d’un pays développé, des chômeurs côtoient des personnes aisées, tandis que les pays du sud sont plus pauvres encore.

Ces produits peuvent vous intéresser :

Les mutations de la société française (02)

Réalisé par Robert Castel, Louis Chauvel, Dominique Merllié, Thomas Piketty, Érik Neveu

10€

Livre

ECOLE DE LA LIBERTE (L')

Réalisé par Daniel Greenberg

19€

Livre

La Maladie mentale en mutation : Psychiatrie et société

Réalisé par Anne M. Lovell, Alain Ehrenberg

34.9€

Livre

Les mutations de la société algérienne

Réalisé par Lahouari ADDI

18.6€

Livre

Voir plus de produits "les mutations societe"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +