Soutien Scolaire Keepschool

La Grèce : présentation générale

Située au sud-est de l’Europe, la Grèce est un pays difficile au climat très sec l’été et où les montagnes occupent la majorité du territoire. Les plaines sont ainsi isolées et correspondent à des couloirs de cultures possibles. La mer présente des atouts non négligeables, ouverte sur la Méditerranée, la Grèce peut se développer au moyen du commerce. La Grèce est donc un territoire dont les intérêts sont multiples qui ont permis à ses habitants de développer une culture bien particulière. Par conséquent quels sont les aspects culturels qui consolident les Grecs contre les barbares (les non-grecs) ?

1.Le monde grec

a)La formation du monde grec

A partir du deuxième millénaire, les Grecs s’installent sur les rivages nord-est de la Méditerranée. Venus des régions Danubiennes et du sud de la Russie actuelle, les grecs qui parlent comme les latins et les gaulois une langue indo-européenne se développent au VIIIème siècle et leur nombre augmentant, ils fondent des colonies. Une colonie est une cité nouvelle fondée par les Grecs en dehors de leur pays. On établit une chronologie du peuple grec : de –2 000 avant notre ère à –1200 c’est l’époque mycénienne, en –1200 les Doriens(des grecs venus du nord) envahissent le territoire grec, c’est le début de l’époque archaïque jusqu’aux guerres Médiques en –500, à partir de -500 débute l’époque classique. Pendant toute cette durée, le monde grec ne cesse de s’agrandir par l’implantation de cités.

b)Plus de 500 cités

La cité, en grec « polis » est un petit Etat indépendant fondé par un groupe d’hommes, les citoyens, qui ont décidé de vivre ensemble. L’art de gouverner la cité est la politique. La cité grecque est un petit territoire. Le monde grec est divisé en centaines de petites cités indépendantes qui sont organisées toujours de la même manière :

  • Un territoire exploité où la culture en champs dominait.
  • Un centre urbain où peuvent vivre les artisans et les marchands. Les habitants s’y rassemblent pour honorer les dieux et pratiquer la politique. Le centre urbain donne le nom à la cité.

Le souci constant des habitants d’une cité est de la défendre d’où une armée très entrainée formée d’hoplites ( fantassins grecs) qui participe à l’identité de la cité. Pour chaque grec, le devoir est de défendre sa cité. Mais ce qui est propre à chaque cité est également la culture.

c)La culture grecque

Au VIIIème siècle avant notre ère, les Grecs ont mis par écrit l’ensemble de leurs histoires que récitaient les aèdes. Un aède est un poète ambulant qui récitait en vers les aventures et les exploits des héros sans l’aide d’aucun texte, mais seulement d’un soutien musical provenant très souvent d’une lyre. Homère, père de la culture grecque a écrit deux longs poèmes : l’Iliade et l’Odyssée qui font à eux d’eux : 27 000 vers. L’Iliade narre la guerre menée par les Achéens (nom donné aux grecs dans les poèmes d’Homère) contre la ville de Troie. L’Odyssée raconte le long retour d’Ulysse dans son royaume d’Ithaque.

Ces deux longs poèmes sont au centre de la culture grecque.

Le monde grec a donc connu de nombreuses péripéties qui lui ont permis de s’affirmer tout autour de la Méditerranée en établissant des colonies. La cité est l’unité administrative qui permet d’identifier un grec d’un autre car leur culture et leur langue sont un lien qui les unit face aux autres peuples de la Méditerranée. Leur religion polythéiste est également un ciment qui mérite une attention toute particulière.

2.La religion grecque

a)Une religion polythéiste

Selon les grecs, les Dieux ont organisé un monde en désordre en assignant à chaque être vivant son rôle et sa place. Les dieux forment une famille et vivent sur le mont Olympe qui est le plus haut sommet de Grèce. Les dieux sont appelés également olympiens. Ils ont chacun un rôle précis et exerce sa puissance au sein d’un domaine précis. Ainsi, Zeus est le père des Dieux et des hommes, Héra est son épouse et représente le mariage. De leur union Arès, dieu de la guerre est issu. Hadès règne sur les morts et est le frère de Zeus tout comme Poséidon qui lui règne sur les mers. Hestia protectrice du foyer et Déméter protégeant les cultures et les moissons sont les sœurs de Zeus.

Ce sont les principaux dieux qui règnent sur le monde selon les grecs, bien d’autres dieux complètent cette grande famille : à vous de prendre une dictionnaire mythologique et de vous amuser à lire leur histoire.

b)Les héros de la mythologie

Selon les grecs, les dieux ont envoyé des héros qui sont issus d’une union entre un dieu et une mortelle, pour terrasser les monstres qui subsistaient sur terre et empêchaient les hommes de vivre dans la quiétude. Les exploits relatant les récits d’exploits de ces héros sont appelés mythologies. Les récits sont nombreux et interpellent les grecs car ils permettent de diffuser à la fois la religion polythéiste et un enseignement moral .Les récits des douze travaux d’Héraclès dont celui du héros étouffant le lion de Némée est un classique de la culture grecque qui se retrouve sur les détails peints des amphores.

Si les dieux ont leurs mythologies la religion grecque n’en oublie pas moins de les honorer.

c)Honorer les dieux

Les dieux et les hommes sont tout le temps en relation que cela soit dans leurs gestes de la vie quotidienne ou dans leurs décisions à prendre. On attend l’oracle pour s’engager dans telle ou telle voie. Ainsi, l’oracle d’Apollon à Delphes est un des sanctuaires (enceinte sacrée) les plus réputés du monde grec. Le dieu Apollon répond aux questions posés par le visiteur en dictant ses oracles à la Pythie, une femme qui sous l’effet de drogue dit des paroles brouillées qui sont interprétées par un collège de prêtres.

Le grec peut invoquer les dieux c’est à dire demander de l’aide à ce dieu par le biais de prêtres et des sacrifices. Les sacrifices sont des offrandes animales pour un dieu, l’animal est mis à mort sur l’autel du dieu. Les sacrifices sont choses courantes chez le grec plus souvent une poule qu’un taureau, ce dernier étant réservé aux familles les plus riches.

Des fêtes sont également organisées comme à Delphes, à Olympie et à Corinthe : les fêtes panhélleniques sont dédiées à Apollon. Mais dans chaque sanctuaire, les Grecs organisent de grandes fêtes pour leurs dieux. Les « jeux olympiques » qui ont eu lieu en –776 avant notre ère est un concours sportif pour honorer Zeus qui a lieu tous les quatre ans à Olympie et où s’affrontent des athlètes venus de toutes les cités. Des concours de pièces de théâtre , de musique sont également organisés toujours dans le but qu’au delà de la compétitivité entre concurrents, un culte soit rendu aux dieux.

La religion grecque est donc très dynamique et se vit tous les jours dans tous les domaines. Ce dynamisme religieux est important pour les grecs car lui seul garantit la Paix des Dieux et donc la possibilité pour l’homme grec de demeurer sous leur protection.

Les grecs forment un peuple tourné vers la Méditerranée, unis par une culture commune tout en se singularisant des uns en se reconnaissant une appartenance à une cité dont leur devoir est de la défendre. La langue et la culture des mythes les unit face aux autres peuples de la Méditerranée mais pas seulement, la religion est un ciment social. En effet, la religion des grecs polythéistes encourage les grandes fêtes qui ont lieu dans des sanctuaires panhelléniques et qui réunissent des grecs de différentes cités. L’unicité dans la différence pourrait être leur devise.

Ces produits peuvent vous intéresser :

Voir plus de produits "grece presentation generale"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +