Soutien Scolaire Keepschool

La France au XVIème siècle

Le royaume de France est au XVIème siècle, riche et solidement administré. C’est une puissance respectée entre le Saint Empire et l’Espagne dominés par les Habsbourg.

Mais, après 1550 de nouvelles difficultés font jour : succession de rois faibles sous la régence de Catherine de Médicis et pays déchirés par les guerres de religion qui opposent catholiques et protestants. L’avènement d’Henri IV et, surtout sa politique de tolérance religieuse fait aborder à la France une nouvelle période de Paix.

De quelles manières l’autorité royale se renforce-t-elle ?

1) Une monarchie qui se solidifie

a)Une autorité

Dans la première moitié du XVIème siècle, la France est un royaume apaisé , vaste et peuplé de 15 à 20 millions de sujets. Les grands fiefs sont tous soumis à de grands seigneurs.

L’administration royale est désormais stable. Le roi dispose d’une armée et d’impôts permanents sans avoir recours à la réunion d’états généraux. Le roi décide seul entouré d’un conseil où siègent le chancelier, le connétable et les secrétaires d’état qui sont les conseillers du roi chargés d’un domaine précis.

Les parlements enregistrent les édits (lois) et les ordonnances.

Dans les provinces les officiers royaux font appliquer les décisions royales. Ainsi l’ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539 impose l’usage du français dans l’administration, à la place du latin.

La langue permet d’unifier le royaume.

Enfin, depuis le concordat (traité signé entre le pape et le roi) de 1516 permet au roi de nommer les évêques et les abbés. Il maîtrise son église.

b) Des rois volontaires

A partir de 1494, les rois engagent les guerres d’Italie et emportent des victoires , dont celle de Marignan en 1515. Ces victoires si elles consolident le roi, elles l’opposent à un puissant adversaire : Charles Quint. Ce dernier est roi d’Espagne et empereur.

Les guerres d’Italie permettent la découverte de la Renaissance artistique. Des peintres, des sculpteurs et des architectes s’installent en France grâce au mécénat.

Les châteaux royaux du Val de Loire symbolisent ce mouvement. François Ier encourage également les voyages vers le Nouveau Monde.

2)Les guerres de religion divise le royaume

a) Les guerres de religion

Sous François Ier : les protestants adeptes de la Réforme sont présents en France et surtout les calvinistes. Ils obtiennent le droit de célébrer leur religion dans quelques places de sûreté comme La Rochelle ou encore Alès.

A partir du massacre de Wassy en 1562, les guerres de religion éclatent. C’est une véritable guerre civile qui déchire la France . Les Huguenots (protestants) sont rangés derrière l’amiral de Coligny tandis que les catholiques sont rassemblés dans la Ligue du duc de Guise. La minorité des rois nuit au règlement de cette guerre civile qui connaît son apogée dans le massacre de la Saint-Barthélemy le 24 août 1572.

L’assassinat du roi Henri III en 1589 relance le conflit. Sans héritier , il est remplacé par Henri de Navarre, roi protestant.

b) Le retour de l’autorité royale

Henri IV tente sans succès d’imposer son autorité en menant la guerre contre la Ligue. En 1593, il se convertit au catholicisme et octroie en 1598 un édit . Cet édit est l’édit de Nantes qui établit la tolérance religieuse.

La religion catholique est rétablie et les protestants obtiennent le droit d’exercer ,en toute sécurité leur religion.

Les guerres de religion ont affaibli le royaume, aussi Henri IV et son ministre Sully favorisent le retour à la prospérité économique. Le roi réaffirme la toute puissance de sa fonction.

La France sort grandie des guerres de religions. Le souverain à la tête du royaume a su intégrer les différences de ses sujets afin de les unir autour d’un nouveau concept : l’absolutisme.

En effet, Henri IV va œuvrer pour consolider le royaume autour de sa personne et de son pouvoir. Un pouvoir que nul ne conteste jusqu’à son assassinat en 1610.

Malgré tout le pari est réussi, à sa mort la France est bien un royaume riche et prospère. C’est un terrain fertile pour planter la graine de l’absolutisme qui va se développer et perdurer.

Ces produits peuvent vous intéresser :

Peintures murales en France - XII au XVIème siècle

Réalisé par Robert Dulau

150€

Livre

NOBLESSE ET POUVOIR ROYAL EN FRANCE. : XIIIème-XVIème siècle

Réalisé par Marie-Thérèse Caron

35.6€

Livre

Archives de la France. : Tome 3, Le XVIème siècle

Réalisé par Jean Jacquart, Philippe Hamon, Jean Favier

30.7€

Livre

Voir plus de produits "france xvieme siecle"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +