Soutien Scolaire Keepschool

L’Empire carolingien

L’empire Carolingien est la poursuite du façonnement de l’encadrement structurel de la future France. Les Carolingiens succèdent aux mérovingiens dans des conditions de luttes entre le souverain et le maire du palais. Pépin le Bref , maire du palais du roi Childéric, l’a évincé : c’est la fin des mérovingiens.

Le fils de Pépin le Bref : Charlemagne a su consolider cet héritage.

De quelle manière Charlemagne a su unir l’empire autour de sa personne ?

1) L’empire autour d’une personne : Charlemagne

a) Un conquérant

Par la guerre, Charlemagne bâtit et agrandit un vaste empire dont il va repousser les frontières à l’Est et au Sud. Il oblige tous les hommes libres à faire le service d’armes, d’où la constitution d’une grande armée. Cette armée est également utile pour stabiliser les conquêtes et les contrôler.

Les campagnes militaires sont nombreuses et sont utiles pour protéger les frontières, mais également pour servir le pape (chef de l’Eglise chrétienne) et faire triompher le christianisme.

Pendant trente ans Charlemagne mène la guerre contre les Saxons et les oblige à se convertir. Il y parvient en les soumettant et en les terrorisant.

b)Un administrateur

Charlemagne est outre un conquérant, il est également un administrateur. Il dirige un royaume qui compte 15 millions de personnes et doit maintenir l’ordre sur un territoire de plus d’un million de km2. Par conséquent, Charlemagne s’appuie sur la fidélité des hommes. Il impose à tous un serment de fidélité qui est plusieurs fois renouvelés.

L’administration locale est confiée à des comtes. Un comte est responsable de l’administration carolingienne. Nommé par le roi, le comte a droit de justice, finances, police dans le comté où il exerce son autorité. Il représente le roi.

Les missi dominici sont chargés de surveiller les comtes. Ce sont les envoyés de maître que Charlemagne envoie en inspection dans les comtés. Ils surveillent les comtes mais font aussi exécuter les ordres de Charlemagne et lui rapportent leurs observations.

Chaque printemps, Charlemagne convoque des plaids. Une plaid est une assemblée des grands personnages d’un royaume : évêques, abbés, comtes, ducs…. Les décisions politiques y sont débattues et enregistrées dans des capitulaires. Un capitulaire est un acte royal de l’époque carolingienne divisé en articles.

Charlemagne a donc en tant que conquérant agrandit le royaume. Par son administration efficace et structurée, il a su consolider ses conquêtes et s’assurer la fidélité de ses représentants. L’empire carolingien est solide, mais quel est son apport culturellement ? Et sans Charlemagne comment peut-il survivre ?

2) La consolidation et fin de l’Empire

a)Aix-la-Chapelle : un atout pour l’Empire

Vers 799, Charlemagne, roi des Francs depuis 768, se dote d’une capitale à Aix-la-Chapelle , au cœur du royaume. Il va y installer son administration qui le seconde dans la conduite de ses affaires.

L’ensemble architectural illustre la volonté d’imiter Rome. Après le sacre de Charlemagne en 800 par le pape, l’empereur y établit sa résidence principale et permanente en 801.

Ce lieu est doté de monuments chrétiens faisant nettement référence à Rome, une chapelle réservée aux clercs est nommée : Latran.

Mais ce lieu accueille de nombreux artistes et intellectuels. Soucieux d’éduquer ses sujets, Charlemagne désire que ses sujets aient accès à la culture et élabore les principes d’une scolarité.

Aix-la-Chapelle est une référence à Rome car Charlemagne souhaitait renouer avec la grandeur des romains. Mais Aix-la-Chapelle est également une capitale intellectuelle de l’empire.

b)Le partage de l’Empire

En 814, Charlemagne meurt. Or, l’Empire a une unité qui est menacée. A l’intérieur les comtes échappent à l’autorité de l’empereur et, sur les côtes , les raids vikings sèment la terreur.

Le fils de Charlemagne, Louis le Pieux prend sa succession et fait proclamer empereur son unique fils aîné : Lothaire. Mais ses trois fils : Lothaire, Charles le Chauve et Louis le Germanique s’opposent et se livrent à des guerres.

Leur père mort en 840, Charles et Louis se liguent contre Lothaire et sont vainqueurs militairement. En 842, ils se promettent une aide mutuelle et totale contre leur frère et ils échangent le serment de Strasbourg. Mais l’Empire est partagé en 843 à Verdun.

Charlemagne mort, l’Empire tente de survivre mais les rivalités fratricides de ses petits-fils auront raison de l’unité de l’empire.

L’empire carolingien a gagné son unité politique et administrative en la personne de Charlemagne qui a su par sa force de conquérant stabiliser les frontières. D’autre part, l’Empire a gagné culturellement un dynamisme en ayant pour référence les romains.

Malgré tout, l’Empire carolingien a son unité ancré en la personne de Charlemagne. Et à sa mort cette unité se fissure pour se désagréger sous ses petits-fils. Mais si l’unité de l’Empire est détruite, l’empire Carolingien se poursuit jusqu’à la venue des Capétiens.

Ces produits peuvent vous intéresser :

Voir plus de produits "empire carolingien"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +