Soutien Scolaire Keepschool

Les difficultés de la France au XVIIIème siècle

La France au XVIIIème siècle connaît des revers qui lui font traverser une crise qui se renforce à la mort de Louis XIV.

Ces crises s’expliquent par plusieurs phénomènes engendrés par des évènements précis.

De quelles manières la crise de la société française se déclare-t-elle ?

1) Des oppositions

a) à la personne du Roi

Louis XV devient roi de France à cinq ans en 1715. Ce roi est trop jeune pour régner. Aussi à sa majorité il devient roi, mais dès les années 1750, le roi est de plus en plus critiqué. Il se heurte au Parlement de Paris qui voudrait contrôler les lois comme le fait le Parlement en Angleterre.

Le Parlement souhaite limiter les pouvoirs du roi.

Par conséquent, Louis XV doit rappeler les principes de l’absolutisme, régulièrement.

b) aux privilèges

Au XVIIIème siècle, les Français sont nombreux à adhérer aux principes des philosophes des lumières. Ils admirent le modèle politique anglais puis celui des Etats-Unis. Les bourgeois veulent jouer un rôle politique. De plus, les paysans supportent de moins en moins les privilèges accordés aux seigneurs ainsi qu’au clergé.

Le tiers Etat en général souhaite moins d’inégalités et désire changer l’organisation de la société.

2) Une crise économique et sociale

a) Une situation financière catastrophique

Depuis la moitié du XVIIIème siècle, l’Etat est au bord de la faillite, car les recette sont insuffisantes or, les dettes sont énormes.

Sous Louis XVI, devenu roi en 1774 le déficit grandit encore à partir de 1778, à cause de l’aide aux « Insurgent » en Amérique.

Les ministres de Louis XVI , Turgot puis Necker veulent résoudre la crise financière. Un crise est une période où les difficultés sont particulièrement aigües. Les ministres proposent de résoudre la crise en obligeant les privilégiés à payer des impôts. Or, les nobles et les parlementaires sont opposés à ces réformes et Louis XVI cède à leurs pressions. L’autorité de Louis XVI s’en trouve fragilisée et la situation financière devient catastrophique.

b) Une crise accentuée

La croissance démographique du milieu du XVIIIème siècle provoque des difficultés. En effet, le nombre de paysans augmente et pas le nombre de terres. Les paysans acceptent très mal le fait de payer des impôts plus lourds et surtout les droits seigneuriaux.

A partir de 1785, les conditions climatiques aggravent la crise car les mauvaises récoltes ne permettent pas de nourrir la population. L’hiver de 1788-1789 est très rude : là encore les récoltes sont insuffisantes , ce qui entraine une disette. Une disette est le manque de nourriture. Les villes sont les plus touchées : le prix du pain augmente de façon dramatique. Enfin, le chômage grandit , car les produits de l’artisanat , textile surtout, se vendent mal.

Des émeutes éclatent dans plusieurs villes.

Le mécontentement populaire renforce la contestation.

La crise de la société française est profonde car elle même à la fois une crise financière, une crise sociale et un mécontentement envers les dirigeants.

Ces multiples causes vont engendrer une crise politique : la monarchie vacille un temps puis chute, c’est la Révolution Française.

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +