Soutien Scolaire Keepschool

Bilan de la seconde guerre mondiale

L’idée essentielle

Après six années de guerre mondiale particulièrement dévastatrice, les Alliés s’efforcent de réorganiser le monde et surtout de garantir définitivement la paix et la sécurité internationale.

Définitions

Crime contre l’humanité : C’est le fait de nier la nature humaine d’un groupe d’hommes pour le rejeter et l’éliminer. Ce crime est imprescriptible c’est-à-dire que celui qui en est accusé est poursuivi durant toute sa vie.

1.Un monde dévasté

A.Des victimes militaires et civiles

La Seconde Guerre mondiale a été très meurtrière, causant près de 50 millions de morts. Certains pays sont plus touchés : l’URSS (20 millions de morts), l’Allemagne, la Pologne, la Yougoslavie.

Les bombardements, les génocides, la répression ont directement frappé les populations civiles marquées également par la faim et les maladies. À eux seuls, les crimes contre l’humanité ont fait 10 millions de victimes, dont 6 millions de Juifs.

Les conséquences démographiques sont considérables : « classes creuses » et déséquilibre entre les sexes, notamment en URSS où les femmes sont plus nombreuses que les hommes.

B.Destructions matérielles et conséquences économiques

Certaines régions connaissent des destructions importantes : l’Allemagne, le Japon, le sud du Royaume-Uni, la Normandie, l’Europe centrale et orientale.

Ruinés, les États n’ont que peu de moyens pour reconstruire. Les problèmes de logement et de ravitaillement durent longtemps après l’arrêt des combats. Seuls les États-Unis n’ont pas subi de destructions sur leur sol.

C. Le bouleversement moral

Par son ampleur, sa durée et sa férocité, la Seconde Guerre mondiale a provoqué un véritable traumatisme chez les survivants.

La découverte des génocides, l’utilisation de bombes atomiques soulèvent des questions et désorientent. Au sentiment de désarroi s’ajoute un profond désir de changement.

Cependant les valeurs de la démocratie et des droits de l’homme se trouvent renforcées.

2.Un monde nouveau

A. Les conférences de paix

Pendant le conflit, les Alliés se sont préoccupés de l’avenir du monde.

En août 1941, Roosevelt, représentant des États-Unis, et Churchill, celui du Royaume-Uni, signent la Charte de l’Atlantique qui prend la défense de la démocratie.

En février 1945, à Yalta en Crimée (URSS), puis en juillet-août 1945 à Potsdam en Allemagne, les Alliés s’entendent sur la tenue d’« élections libres » en Europe, sur l’avenir de l’Allemagne et sur la répartition des réparations. Ils envisagent la création de l’ONU, organisation des Nations Unies.

B. Les remaniements territoriaux

Les pays agrandis sont l’URSS, qui retrouve, à l’Ouest, des terres perdues en 1917, et la Pologne qui a une façade maritime élargie.

L’Allemagne démilitarisée et dénazifiée perd un quart de son territoire et se trouve séparée en quatre zones d’occupation : française, britannique, américaine et soviétique. L’Italie perd ses colonies.

En Asie, le Japon, démilitarisé et occupé par l’armée américaine, se voit privé de toutes ses dépendances.

Ces transformations territoriales entraînent d’importants transferts de population.

C. Anciennes et nouvelles puissances

La Seconde Guerre mondiale confirme le déclin de l’Europe, ruinée et détruite. Par contre, deux grandes puissances se sont affirmées :

  • L’URSS qui a libéré l’Europe centrale et orientale et qui bénéficie d’un immense prestige et d’une armée redoutable.
  • Surtout les États-Unis qui se sont enrichis pendant la guerre sans subir de destructions sur leur territoire. Comme ils possèdent plus de la moitié du stock d’or mondial, les accords monétaires signés à Bretton Woods en juillet 1944 font du dollar la seule monnaie de référence convertible en or : c’est le nouveau Système Monétaire International – SMI. Les États-Unis sont aussi le seul pays capable de lancer des bombes atomiques.

Enfin les colonies, qui ont considérablement aidé les Alliés, sont décidées à obtenir leur indépendance.

3. Préserver la paix

A. La mise en accusation des criminels de guerre

À Nuremberg, de novembre 1945 à octobre 1946, les Alliés organisent un grand procès pour juger les chefs nazis coupables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Les procès de Tokyo sont organisés dans le même but au Japon.

B. L’Organisation des Nations Unies

Les vainqueurs sont décidés à créer une organisation capable de maintenir la paix et la sécurité. Le 26 juin 1945, l’ONU est fondée à la conférence de San Francisco.

Les grands principes de l’Organisation sont détaillés dans une Charte de 111 articles : égalité de tous les États ; droit des peuples à disposer d’eux-mêmes; non-ingérence (non-intervention) dans les affaires d’autres pays ; règlement pacifique des problèmes. De plus, une coopération internationale est envisagée sur le plan économique et social.

Installée à New York, l’ONU comprend trois organes principaux :

  • L’Assemblée générale – qui regroupe les représentants de chaque pays membre – et qui ne fait que de simples recommandations.
  • Le Conseil de sécurité qui peut prendre des résolutions applicables par les États concernés pour la paix et la sécurité. Sur ses 11 membres, 5 sont permanents et peuvent arrêter une décision grâce à leur droit de veto : les États-Unis, l’URSS, la France, le Royaume-Uni et la Chine.
  • Le Secrétariat général se charge de l’administration de l’ONU. Le secrétaire général de l’ONU joue un rôle diplomatique important partout dans le monde.

L’ONU dispose de forces d’interposition : les « casques bleus ». Des institutions spécialisées assurent son action partout dans le monde.

Le monde, en 1945, est à la fois soulagé par la fin du conflit mondial et inquiet pour son avenir. La domination de deux grandes puissances – les États-Unis et l’URSS, le déclin de l’Europe et le réveil des mouvements indépendantistes dans les colonies annoncent de nouvelles tensions.

Ces produits peuvent vous intéresser :

Bilan de la Seconde Guerre mondiale

Réalisé par Marc Nouschi

4.6€

Livre

BILAN DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Réalisé par MARC NOUSCHI

Livre

L'Alsace-Lorraine pendant la guerre 1939-1945

Réalisé par Pierre Rigoulot, Que sais-je?

9€

Livre

Éloges de la cuisine française

Réalisé par Edouard Nignon, Daniel Morcrette

Livre

La seconde guerre mondiale: bilan d'une guerre mondiale

Réalisé par Bauer et Rémy

Livre

Voir plus de produits "bilan seconde guerre mondiale"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +