Soutien Scolaire Keepschool

Bilan de la deuxième guerre mondiale

La deuxième guerre mondiale est l’apogée de l’horreur criminelle. Elle tue de nombreux soldats mais également des civils qui sont résistants ou non. Et enfin, cette guerre élimine de manière systématique des être humains qui sont considérés inférieurs par l’idéologie nazie .

Le bilan de la seconde guerre mondiale semble terrible, qu’en est-il à la fois humainement et politiquement ?

1) Un monde détruit

a) Un conflit meurtrier

La Seconde Guerre Mondiale est un conflit exceptionnel dans l’histoire de l’humanité par sa durée (1939 à 1945, et par son caractère mondial. Cette guerre a mobilisé toutes les ressources de la science et de l’industrie pour détruire massivement l’humanité.

C’est le conflit le plus meurtrier de tous les temps qui est responsable de 50 millions de victimes. La grande majorité sont des civils morts sous les bombardements ou en déportation comme les résistants et juifs. Enfin, une surmortalité des enfants et des personnes âgées est à noter, du fait de la sous-alimentation et de la pénurie des médicaments. En Europe, 30 millions de personnes ont été déplacées lors de la seconde guerre mondiale.

b) La découverte des camps

La découverte des camps d’extermination et des fours crématoires ainsi que les salles utilisées pour gazées les personnes montrent l’étendue des crimes nazis et japonais. L’opinion est choquée par une telle barbarie et surtout par le fait que tout était calculé et réfléchi pour tuer le maximum de personnes en un minimum de temps et de coût ! La barbarie a été poussée en son comble. Plus de 3 millions de prisonniers de guerre soviétiques ont été éliminé au motif de leur prétendue « race » slave. La bombe atomique achève cet épisode de l’horreur.

2) Un monde à reconstruire

a) Un traumatisme

Le traumatisme fait espérer un monde qui va se bâtir sur de nouvelles règles ayant compris les évènements qui se sont déroulés. En 1945-1946, le tribunal international de Nuremberg définit pour la première fois la notion de « crime contre l’humanité » qui qualifie les crimes nazis contre les communautés juives et tziganes.

Cinquante Etats s’engagent à défendre la liberté et la paix en signant la Charte de San Francisco qui donne naissance à l’Organisation des Nations Unies. On veut croire alors en des valeurs partagées par tous : droits de l’Homme, dignité de la personne humaine, égalité des droits de la personne et des nations.

b) Les Etats-Unis et l’URSS

Pourtant la grande alliance entre les Etats-Unis et l’URSS qui a permis la victoire semble bien fragile dès 1945. La carte de la nouvelle Europe atteste de la volonté d’hégémonie de l’URSS sur les territoire qu’elle a libérés. L’hégémonie est l’influence dominante sur un territoire. En Europe, les quatre vainqueurs occupent militairement l’Allemagne et l’Autriche. Ils se donnent pour tâche d’éliminer les traces du nazisme et de réorganiser les deux pays. De plus le territoire allemand est amputé de ses annexions et la Pologne s’agrandit à l’Ouest. En Asie, le Japon perd les territoire continentaux acquis depuis le XIXème siècle. La Mandchourie et Formose (Taiwan) sont intégrés à la Chine. La Corée est séparée en deux.

Les Etats-Unis et l’URSS se partagent le monde en deux, c’est la début de la Guerre Froide.

A l’issu de la seconde guerre mondiale, les horreurs commises sont sujettes à des réflexions afin de garantir à l’issue de la guerre, un monde plus juste. Mais les Etats-Unis et l’URSS souhaitent diffuser chacun leur idéologie , pour les premiers, le capitalisme et pour le second , le communisme. Ces deux idéologies se veulent bonnes pour l’individu. Mais cette opposition va créer un nouvel équilibre dangereux, que l’on appelle la Guerre Froide.

Ces produits peuvent vous intéresser :

Voir plus de produits "bilan deuxieme guerre mondiale"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +