KeepSchool > Fiches de Cours > Collège > Géographie > L'urbanisation dans le monde

L'urbanisation dans le monde

Le monde connaît depuis le milieu du xxe siècle une très forte accélération de l’urbanisation, qui se traduit par l'accroissement de la population, de la taille et des activités des villes. Cependant, cette croissance urbaine pose de nombreux problèmes, surtout dans les pays du tiers monde.

Quelques chiffres

Taux d’urbanisation en 1999 dans le monde : 45 % ; dans le tiers monde : 40 % ; dans les pays développés : > 75 % ;

Taux annuel de croissance urbaine dans le monde : + 3 % par an (contre + 1,6 % par an pour la croissance démographique) Ë la population des villes augmente beaucoup plus vite que la population totale.

Taux de croissance urbaine dans le tiers monde : + 3,5 % par an ; dans les pays développés : + 1 % par an.

Nombre de villes > 10 millions d’habitants : 17, dont 11 dans le tiers monde.

Définitions

Ville : Concentration d’habitants (qui exercent des activités non agricoles) sur un espace restreint.

Citadin ou urbain : Désigne les habitants de la ville.

Urbanisation : Développement des villes (par concentration croissante de la population dans les villes).

Taux d’urbanisation : Proportion (exprimée en %) de la population totale d’un pays vivant en ville.

Mégalopole : Concentration sur des centaines de kilomètres de plusieurs grandes villes jointives. Il existe deux mégalopoles dans le monde : une sur la côte est des États-Unis (de Boston à Washington), l’autre au Japon.

Périurbanisation : Dans les pays développés, phénomène d’étalement des banlieues sur les campagnes autour de la ville.

Mégapole : Très grande ville.

Une accélération très rapide de l'urbanisation se produit depuis les années 50. C’est aujourd'hui un phénomène qui touche surtout le tiers monde, car dans les pays industrialisés, le taux d’urbanisation, déjà très fort, a tendance à stagner.

1. Une urbanisation récente et très importante

A. La population urbaine augmente très rapidement

La multiplication du nombre de villes au xxe siècle. Le monde compte de plus en plus de villes, par la croissance d’anciens villages (ex. : Abidjan en Afrique) ou par des créations de toutes pièces (ex. : Brasilia, capitale du Brésil).

Des rythmes de croissance très élevés. Depuis un siècle, la population urbaine a augmenté dix fois plus vite que la population totale. On parle d’explosion urbaine pour désigner cette très forte croissance. De ce fait, le taux d’urbanisation a beaucoup augmenté. D’ici quelques années, la majorité des hommes vivra en ville (45 % actuellement).

B. L’apparition d’un phénomène nouveau : les villes gigantesques

Le nombre de très grandes villes se multiplie. On en comptait en 1950 deux de plus de 10 millions d’habitants (New York et Londres), contre 17 aujourd’hui. De même, le nombre de villes de plus de 5 millions d’habitants a quintuplé depuis 1950. Ainsi, ce sont avant tout les très grandes villes qui attirent les hommes.

Les 10 plus grandes agglomérations du monde :

  1. Tokyo (Japon) : 27 millions d’habitants
  2. Mexico (Mexique) : > 20 millions
  3. Sao Paulo (Brésil) : > 20 millions
  4. New York (États-Unis)
  5. Bombay (Inde)
  6. Rio de Janeiro (Brésil)
  7. Calcutta (Inde)
  8. Séoul (Corée du Sud)
  9. Djakarta (Indonésie)
  10. Shanghaï (Chine)

Elles sont d’abord apparues dans les pays développés (Londres, New York), en raison de l’industrialisation. Aujourd’hui, c’est dans le tiers monde qu’elles se développent le plus : 17 des 20 plus grandes villes du monde y sont situées. Mexico en constitue un exemple célèbre.

Les mégapoles du tiers monde connaissent de très nombreux et graves problèmes : approvisionnement en eau, transports insuffisants, pénurie de logements, insécurité, entassement, pauvreté, pollution.

2. Les causes de l’essor de l’urbanisation

A. Dans les pays industrialisés, un développement ancien

La plupart des villes des pays développés datent de plusieurs siècles. Elles sont nées du commerce (lieu d’échanges, carrefour de voies de communication) ou de l’industrie qui attire de la main-d’œuvre. Celles qui ont en plus le statut de capitale ont connu un développement accéléré (Paris).

Depuis quelques décennies, de nombreuses villes doivent leur essor au développement du secteur tertiaire, qui se situe essentiellement en ville (bureaux, commerces…). Les habitants s’installent donc en ville, à proximité des emplois.

B. Dans le tiers monde, la croissance démographique et l’exode rural nourrissent l’urbanisation

L’ensemble des pays du tiers monde connaît une très forte croissance de la population depuis les années 50. Ce dynamisme démographique qui va se poursuivre se répercute en ville. Les villes du tiers monde croissent donc largement de manière naturelle, c’est-à-dire par la différence entre les naissances et les décès.

De plus, la population du tiers monde est jeune : environ la moitié a moins de 15 ans. Les jeunes citadins feront à leur tour des enfants, contribuant ainsi à maintenir une forte croissance de la population de la ville.

L’exode rural, qui désigne l’installation en ville de populations originaires de la campagne, a cessé dans les pays industrialisés. En revanche, il est très fort dans le tiers monde, où il contribue à accélérer la croissance urbaine : environ la moitié des nouveaux citadins sont issus de la campagne.

L’exode rural, en plein essor, a plusieurs causes. Il s’agit tout d’abord de paysans qui partent à la ville pour fuir la campagne et ses problèmes :

  • famines ou malnutrition (en Inde)
  • manque d’argent
  • guerres (au Rwanda)
  • manque de services de base (santé notamment)

Les nombreux inconvénients de la campagne incitent donc les habitants à s’installer en ville.

Parallèlement, la ville attire les paysans. Elle représente l’espoir de trouver un travail, de gagner de l’argent, de vivre mieux. La ville constitue également un symbole de liberté et d’accession au mode de vie occidental.

3. Les différents visages de l’urbanisation à travers le monde

A. Dans les pays développés, une croissance urbaine ralentie

La situation des pays développés est originale : les villes n’attirent plus, mais les taux d’urbanisation sont partout élevés. Par exemple, 75 % des Français et 95 % des Britanniques vivent en ville. Il s’agit de sociétés très urbanisées, où le mode de vie le plus répandu est celui des citadins.

Les villes connaissent des évolutions particulières, qui se caractérisent par l’essor des banlieues, lié au développement de l’automobile et des transports en commun. Les habitants recherchent de l’espace et un cadre de vie agréable, quitte à s’éloigner du centre-ville. Ce phénomène de desserrement des villes s’appelle la périurbanisation. Il est particulièrement développé aux États-Unis.

Les villes des pays développés sont très bien équipées en infrastructures : transports en commun, approvisionnement en eau, évacuation des déchets, services municipaux, hôpitaux…

Elles sont cependant confrontées à certains problèmes liés aux concentrations de population et accentués par la crise économique : l’insécurité, la pauvreté créant l’exclusion (personnes « sans domicile fixe », mendiants…).

B. L’explosion urbaine en cours dans le tiers monde

L’évolution des pays du tiers monde est bien différente. En effet, le mouvement d’urbanisation y est en plein essor, la population des villes augmentant beaucoup plus vite que la population totale. Cette très forte croissance est appelée explosion urbaine pour souligner l’aspect rapide et massif du phénomène.

De ce fait, cela pose de graves problèmes que les municipalités n’arrivent pas à résoudre : logement (développement des bidonvilles), insécurité, manque d’équipements (de santé, scolaires...).

L’explosion urbaine crée également des déséquilibres à l’échelle du pays, entre les villes et les campagnes, ou entre les villes elles-mêmes.

L’urbanisation constitue un enjeu majeur pour le xxie siècle, car elle va s’accélérer à l’échelle mondiale et poser de très nombreux problèmes. La relative stabilité de la croissance des villes dans nos pays développés ne doit pas faire oublier l’importance et le caractère inquiétant de l’explosion urbaine dans le tiers monde.

Une question ? Besoin d'un renseignement ? Posez votre question ICI !

Ces produits peuvent vous intéresser :

LES ESPACES URBAINS DANS LE MONDE. 2ème édition 1997

Réalisé par Pierre Laborde

22.11€

Livre

Choisir de quitter la ville

Réalisé par Hélène Dorey

20.2€

Livre

Marseille 1900-1920 : Evénements à la une

Réalisé par Michel Méténier, Fernand Revilla

25€

Livre

Le Gibier en cuisine : 107 recettes

Réalisé par Philippe Delacourcelle, Sophie Brissaud

15.1€

Livre

Voir plus de produits "urbanisation dans monde"

Contactez Keepschool

Formulaire de contact

RECEVEZ GRATUITEMENT VOS INFORMATIONS PERSONNALISÉES

Valider

Offre du moment !

Offert au lieu de 65€

Pour toute inscription téléphonique,
profitez d'un avantage exceptionnel !

Economisez 65€ grâce aux frais d'inscription offerts.

93% des clients sont satisfaits !

Keepschool 862190 heures de cours dispensées depuis 2002.

logo groupe Go&Live