Soutien Scolaire Keepschool

La puissance des Etats-Unis

Les États-Unis ont aujourd’hui une influence économique, militaire, diplomatique et culturelle considérable au niveau mondial. Ils occupent donc incontestablement la place de 1re puissance mondiale.

Quelques chiffres

1er rang mondial pour maïs, soja, lait, viande ; aéronautique (ex. : Boeing), chimie, informatique (ex. : Microsoft).

1er PIB mondial (loin devant le Japon) en excluant l’Union européenne dans son ensemble.

Définitions

Balance commerciale : Différence entre les exportations (ventes des produits nationaux à l’étranger) et les importations (achats de produits étrangers par un pays) en un an. Si les exportations sont supérieures aux importations, la balance commerciale est excédentaire. Si les importations sont supérieures aux exportations, elle est déficitaire (la différence s’appelle alors le déficit commercial ; il se mesure en dollars).

OTAN : Organisation du traité de l’Atlan-tique Nord. Organisation née pendant la Guerre Froide (1949), regroupant les pays d’Europe occidentale autour des États-Unis, dans une alliance militaire.

PIB : Produit intérieur brut. Le PIB mesure la richesse produite par un pays chaque année.

Superpuissance : Pays exerçant une position dominante dans le monde dans tous les domaines où s’affirme la puissance (économique, diplomatique, militaire, culturel...).

Tableau comparatif des membres de la Triade

Superficie 9,3 millions de km2 370 000 km2 3 millions de km2
Population 273 millions d’habitants 126 millions 380 millions
Densité 30 hab./km2 330 hab./km2 120 hab./km2
PIB n°2 mondial n°3 mondial n°1 mondial
Taux de chômage 4 % 4 % 11 %
Balance commerciale Déficitaire (-200 milliards de $) Excédentaire (+50 milliards de $) Déficitaire
ÉTATS-UNIS JAPON UNION EUROPÉENNE

Depuis la disparition de l’URSS en 1991, les États-Unis sont la seule superpuissance mondiale, sur tous les plans, en particulier économique et militaire. C’est aujourd’hui un pays prospère qui aspire à organiser le monde selon sa vision.

1. La première puissance économique mondiale

Les États-Unis sont une puissance économique complète (contrairement au Japon), car leurs activités sont très importantes et très diverses. Il n’y a aucun secteur économique majeur dont ils soient absents.

Les facteurs de la puissance américaine ont été présentés dans la séquence précédente : relisez-la attentivement.

A. Une agriculture variée, riche et dynamique

L’agriculture américaine bénéficie de conditions favorables. En utilisant ses atouts naturels (relief, sols, climat), chaque grande région s’est spécialisée dans certaines productions : les céréales dans les grandes plaines, les fruits et la vigne en Californie…

L’agriculture américaine est organisée de façon très moderne, qui permet d’obtenir des résultats performants : très grandes exploitations, mécanisation très poussée, utilisation massive d’engrais et de produits chimiques, liens étroits avec l’industrie (c’est « l’agri-business »)…

Des productions abondantes et variées sont exportées dans le monde entier (blé, viande par exemple). Les États-Unis sont donc une grande puissance agricole.

Mais l’agriculture américaine connaît également des problèmes : fréquents risques de surproduction, disparition des petits exploitants, dégradation de l’environnement (pollution…)

B. Une industrie puissante

Les États-Unis sont la 1re puissance industrielle du monde.

Ils produisent des biens manufacturés de toute nature. Leurs principaux points forts sont l’industrie lourde (chimie, métallurgie…), les industries de pointe (électronique, informatique, aéronautique, aérospatial, biotechnologies…), l’automobile (Ford). Ils exportent une part importante de leur production.

Cependant, cette réussite s’est faite au prix de nombreux sacrifices pour faire face à la crise (licenciements, délocalisations : fermeture des usines aux États-Unis et implantation dans les pays du tiers monde où la main-d’œuvre est moins chère).

La localisation des activités industrielles a beaucoup évolué avec ces transformations économiques :

  • Le nord-est et les Grands Lacs demeurent le cœur industriel du pays (Manufacturing Belt) : les industries traditionnelles, souvent en difficultés, y sont implantées (sidérurgie, automobile, textile…) ; ces régions connaissent de graves problèmes (chômage, fermetures d’usines), mais commencent à se tourner vers de nouvelles activités pour sortir de la crise : c’est la reconversion.
  • De nouvelles régions industrielles sont apparues : la Sun Belt (sud et ouest des États-Unis, bénéficiant d’un climat ensoleillé) attire les industries de pointe par sa qualité de vie (ex. : la Silicon Valley près de San Francisco).

C. Une économie dominée par le tertiaire

Comme dans tous les pays développés, le secteur tertiaire emploie plus des 2/3 de la population active. Parmi les principales activités tertiaires, on trouve :

  • Le secteur financier, qui contribue à la puissance américaine : bourses (Wall Street), banques puissantes et nombreuses, assurances (ex. : American Express)...
  • Les transports, vitaux pour l’économie américaine. Puissants et très bien organisés, ils permettent d’acheminer les produits américains à travers le territoire et de les exporter. Ils facilitent également la circulation des hommes, très intense aux États-Unis.
  • Le tourisme, très actif, qui attire non seulement les Américains mais des visiteurs du monde entier (New York, Disney World, le Grand Canyon, Las Vegas…).

D. Une grande puissance financière et commerciale

La puissance financière américaine est considérable. Elle s’exprime à travers le rôle du dollar, monnaie dominant le système monétaire mondial et servant à la plupart des échanges commerciaux. Les entreprises américaines sont également à l’origine de très importants investissements à l’étranger (firmes multinationales).

Les États-Unis sont la première puissance commerciale du monde. Ils commercent avec la plupart des pays du monde, et en particulier les autres pôles de la Triade (Union européenne et Japon). Ils ont également renforcé leurs liens avec le Canada et le Mexique en favorisant les échanges économiques dans le cadre de l’ALENA. Les produits américains sont connus et appréciés dans le monde entier. Cependant, cette puissance est incomplète car les États-Unis importent plus de produits qu’ils n’en exportent : leur balance commerciale est donc déficitaire.

Les marques de ces succès sont nombreuses : prospérité du pays, forte croissance économique et faible taux de chômage (4 %). Cependant, il ne faut pas oublier qu’une partie importante de la population n’a qu’un travail précaire (les « petits boulots ») ou vit dans la pauvreté.

2. La suprématie diplomatique et militaire des Etats-Unis

A. Un rôle qui se confirme depuis 1945

La situation de superpuissance diplomatique et économique n’a cessé de s’affirmer depuis 1945, au moment où les États-Unis sortent grands vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale.

Durant la Guerre Froide, ils sont l’un des deux super-Grands, avec l’URSS. Ils organisent le monde occidental (Canada, Europe de l’ouest, Japon), en y diffusant leur modèle. Parallèlement, ils étendent leur domination planétaire dans tous les domaines.

B. Une superpuissance militaire et un rôle diplomatique de premier plan

Depuis l’éclatement de l’URSS en 1991, les États-Unis sont considérés comme les vainqueurs de la Guerre Froide et demeurent la seule superpuissance. Leur volonté de diriger les affaires du monde s’est affirmée, notamment par des interventions armées (contre l’Irak en 1991).

Les États-Unis interviennent ainsi dans de nombreux conflits dans le monde, dès que leurs intérêts sont en jeu. Ils financent ainsi de nombreux mouvements armés à l’étranger, vendent des armes dans le monde entier, imposent des interdictions de commercer avec des pays ennemis (Cuba, Iran) ou bien interviennent directement dans les affaires d’un pays (action humanitaire en Somalie en 1994).

Les dépenses militaires sont très élevées. Le secteur industriel, voué à l’armement, est très étoffé, l’armée américaine est puissante et nombreuse.

Les États-Unis assoient également leur domination planétaire par le biais de nombreuses bases militaires disséminées dans le monde.

Ils adhèrent enfin à de nombreux organismes internationaux (ONU, OTAN…), où leur point de vue est souvent prédominant et décisif. Ils participent ainsi activement à de multiples réseaux d’alliances économiques ou militaires.

C. Une puissance contestée

Ce rôle mondial est souvent critiqué par les pays concernés par l’action américaine (ex. : pour l’Iran, les États-Unis sont le « grand Satan »). D’autres les accusent d’ingérence (fait de s’immiscer dans les affaires d’autres pays). À l’intérieur même des États-Unis, il existe de nombreuses oppositions à ce rôle mondial.

3. La diffusion mondiale du modèle américain

A. Le modèle américain et ses limites

Les États-Unis sont l’une des plus vieilles démocraties du monde (plus de deux siècles), grâce au respect de principes fondamentaux :

  • La démocratie, très poussée, s’exprime par exemple dans la liberté d’expression. Les États-Unis veulent promouvoir ce modèle démocratique dans le monde.
  • Le libéralisme est un autre principe majeur : il s’agit de laisser le maximum de liberté à tous les niveaux de l’organisation de la société. Le libéralisme s’applique donc à l’économie (libre concurrence, libre échange, facilités pour créer une entreprise…) mais aussi à l’organisation de l’État (chacun des 50 États a une large autonomie de décision) et de la société (idée selon laquelle tout le monde a sa chance pour réussir).
  • Cependant, de nombreuses personnes soulignent les limites de ce modèle : la peine de mort est appliquée, les droits des minorités sont souvent mal respectés, il existe peu de solidarité dans la société (nombreux exclus, faible protection sociale). On reproche également aux États-Unis leur tendance à s’immiscer dans les affaires intérieures des autres pays et à vouloir imposer leur volonté dans de nombreux domaines.

B. La puissance culturelle et la diffusion du modèle de consommation américains

Les États-Unis sont très puissants sur le plan culturel. Ils produisent ainsi beaucoup d’émissions de télévision et de films (à Hollywood) qui sont exportés dans le monde entier. Certains pays leur reprochent néanmoins d’imposer leur modèle pour des raisons économiques et d’exercer une domination abusive.

Le mode de vie américain se répand par le biais de la civilisation des loisirs. L’implantation d’Eurodisney en région parisienne en est une illustration. Il en est de même pour l’alimentation (Coca-Cola et Mac Donald’s sont présents sur tous les continents) et pour les vêtements (le jean est devenu universel, Nike est une marque très appréciée des jeunes...).

Ces produits peuvent vous intéresser :

Voir plus de produits "puissance des etats"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +