Soutien Scolaire Keepschool

Le récit et le discours

1. Le discours

Lorsque l’on parle dediscours en cours de français, il ne s’agit pas de discours tels que peuvent faire les hommes politiques ou les scientifiques, mais d’une façon d’écrire untexte, un article de presse. C’est un ensemble d’énoncés dans lequel l’auteurexprime ses opinions, ses idées, ses sentiments. C’est le cas lorsque quelqu’unécrit ses mémoires ou fait des confessions.

- La premièrecaractéristique du discours est que l’auteur parle à la première personne du singulier, il dit « Je ».
Exemple : « Toutefoisil se peut faire que je me trompe, et ce n’est peut-être qu’un peu de cuivre etde verre que je prends pour de l’or et des diamants. » (« Le discoursde la méthode » , Descartes)

- Le temps deréférence est le présent. On peut utiliser le passé composé, plus rarement l’imparfait, pour rapporter un fait passé et le futur pour évoquer un événementà venir.
Exemple : Le temps se couvre, il vaut mieux que je rentre à la maison avant la pluie. Je salueraima grand-mère en passant.

- Le narrateur parled’un évènement, d’une situation qu’il est en train de vivre, les adverbes detemps et de lieu vont donc marquer cette proximité : Ici pour le lieu, maintenant pour le temps. (ainsi que leurs synonymes).

2. Le récit

À la différence dudiscours, le narrateur ne participe pas aux événements relatés, il se contente de rapporter des évènements réels ou imaginaires qui ont eu lieu.

Dans le récit, onutilise la 3e personne du singulier ou du pluriel. Le temps deréférence est le passé (imparfait ou passé simple). L’auteur emploie leplus-que-parfait pour une action antérieure à l’action principale et le futurou futur antérieur pour une action postérieure.

Les adverbes de lieuet de temps marqueront cet éloignement et ce détachement : en ce temps-là,autrefois, jadis, à cet endroit-là...
Exemple : Une autre chose que Sophie désiraitbeaucoup, c’était d’avoir les sourcils très épais. On avait dit un jour devantelle que la petite Louise de Berg serait jolie si elle avait des sourcils. Sophie en avait peu, et ils étaient blonds, de sorte qu’on ne les voyait pasbeaucoup. Elle avait entendu dire aussi que, pour faire épaissir et grandir lescheveux, il fallait les couper souvent. (Extrait « Les malheurs deSophie » de la Comtesse de Ségur)

Ces produits peuvent vous intéresser :

Discours du récit

Réalisé par Gérard Genette

11.2€

Livre

Discours du récit

Réalisé par Gérard Genette

7.99€

Livre

Nouveau Discours du récit

Réalisé par Gerard Genette

18.9€

Livre

Les discours de la haine. Récits et figures de la passion dans la Cité. Regards croisés

Réalisé par Bernard Legras, Collectif, Paul-Marius Martin, Claire Feuvrier-Prévotat, Bruno Lemesle, Isabelle Heullant-Donat, Julien Briand, Sudhir Hazareesingh, Laurent Joly

25€

Livre

Voir plus de produits "recit discours"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +