Soutien Scolaire Keepschool

L'expression du futur

Dans ce chapitre, nous le verrons, la difficulté est l'absence dans la langue anglaise d'un temps grammatical spécifique recouvrant la notion française de futur. En fonction du contexte, nous serons amenés à choisir entre des formes modales (WILL / SHALL), des formes de présent simple ou progressif, des expressions idiomatiques (telle TO BE GOING TO). Nous avons choisi de présenter ces formes séparément afin de bien distinguer leurs catégories spécifiques d'utilisation.

1 Le futur en SHALL/WILL

Première remarque fondamentale, les grammaires anglaises traditionnelles ont souvent donné comme règle l'alternance de I SHALL / WE SHALL opposé aux formes YOU WILL / HE WILL / THEY WILL. Dans les faits, cette distinction, et à plus forte raison dans la langue parlée, a tendance à disparaître pour un usage exclusif de WILL. Cet emploi est d'ailleurs la règle en anglais américain depuis longtemps.

Néanmoins, donner comme règle l'utilisation systématique du modal WILL serait une simplification trop réductrice. En effet, WILL et SHALL restent des modaux et donc ont des connotations particulières que nous allons détailler.

1.1 SHALL

SHALL se rapproche dans son sens modal de MUST ("devoir"), c'est à dire qu'il indique une obligation imposée, une nécessité d'action non choisie par le sujet. L'obligation est donc prise en charge par l'énonciateur. SHALL est donc le modal par excellence dans les textes officiels, les règlements et pour les ordres impérieux. En replaçant cette approche dans le contexte d'expression du futur, on comprend aisément les utilisations de SHALL à la première personne du singulier et du pluriel, c'est-à-dire là où se confondent l'énonciateur et le sujet grammatical:

  • SHALL est de règle lorsqu'il n'y aucune idée de choix, de volonté, typiquement associé à to have to (nécessité), to be able to (possibilité). I shall have to leave you next week.
  • On utilise naturellement SHALL pour les actions futures sur lesquelles l'énonciateur n'a aucune emprise que ce soit des faits:
    • le concernant mais extérieurs à lui même: I shall be 20 tomorrow.
    • inhérents à lui-même mais qu'il ne peut contrôler, typiquement des sentiments et des sensation physiques : After such a long travel, I shall be tired. We shall enjoy your stay among us.
  • On utilise aussi classiquement SHALL dans les formes interrogatives à la première personne. Cet emploi se rapproche du SHALL modal pour proposer quelque chose, pour demander un avis sur ce qu'il convient de faire dans un avenir proche. Shall we go to the movies ? (Et si on allait au cinéma ?) How many miles shall we walk ? (Forme interrogative future de première personne)

N.B. Il nous paraît ici nécessaire de mentionner un autre emploi de SHALL indépendant d'une notion de futur à proprement parler. Le modal SHALL sert lorsqu'on se réfère à un ordre supérieur à la volonté humaine ou à une autorité formelle.
You shall be on time (ordre impérieux, plus fort que "you must be on time" )

A la forme négative, SHALL dans cet emploi est naturellement employé pour les interdictions solennelles.
le très classique: Thou shallt not kill.

1.2 WILL

WILL par opposition exprime dans son sens modal une propriété inhérente au sujet grammatical. Il induit toujours une connotation intentionnelle, une volonté ("will" comme nom commun signifie d'ailleurs cette volonté). Au futur, WILL est traditionnellement de règle pour la 2e et 3e personne. L'opposition de sens avec SHALL n'existe donc à proprement parler qu'à la première personne. On utilise alors WILL:

  • Pour souligner l'idée d'intention, d'implication de la volonté.
    • Will you have a cup of tea ? Yes, I will. soulignera le désir de boire du thé et pourra être traduit en français par une expression du type "Oui, avec plaisir".
    • I will do everything for her. marque aussi l'implication, le désir d'engagement de la volonté individuelle.
  • A la forme négative, WILL exprimera naturellement un refus impliqué, une décision négative ferme.
    • I won't come with you. sous-entend que je ne viendrai pas car ma décision est ferme et tranchée.

Pour terminer cette présentation des différences entre WILL et SHALL, nous traiterons deux exemples pour bien montrer les nuances de sens qu'il convient de maîtriser pour éviter certaines indélicatesses.

  • A la question Will you help me ?, si je réponds Yes, I will, l'intentionnalité est marquée: j'ai décidé de vous aider. Si par contre, je réponds Yes, I shall, on convoque l'idée d'absence du choix: je vais vous aider parce que je ne peux pas faire autrement, j'agis par politesse et non par mouvement de ma volonté.
  • Si je dis, He will not come and visit us for Christmas., je signifie qu'il n'en a pas l'intention, peut-être parce qu'il est empêché. Si au contraire, je dis He shall not come and visit us for Christmas., je lui enlève sa volonté et je sous-entends de façon évidente que je m'oppose à sa venue. Notons enfin les contractions SHAN'T pour shall not et WON'T pour WILL NOT.

2. SHALL/WILL et la concordance des temps au futur

La règle est simple: dans une subordonnée de temps (après notamment WHEN, AS SOON AS, UNTIL, BEFORE, AFTER, etc..), le futur est exprimé par un présent alors que le futur dans la principale est rendu par l'utilisation du modal SHALL ou WILL.

Cette règle peut sembler étrange mais un rapprochement très simple nous permet de la saisir. Le modal SHALL ou WILL dans la principale n'implique aucune connotation de temps, ils sont grammaticalement à une forme de présent: la phrase est donc virtuellement au présent, c'est la simple traduction en français qui impose l'idée de futur.

Bien entendu, cette règle nous permet de comprendre le problème de concordance des temps dans le cas d'un "futur dans le passé" formé par l'utilisation de WOULD / SHOULD qu'on assimile abusivement à des formes de prétérit de WILL / SHALL (ce sont en fait des modaux à part entière, nous le verrons dans les chapitres sur les modaux).

  • When I am older, I will be a writer. Noter en français l'utilisation trompeuse de deux futurs : Quand je serai grand, je serai écrivain.
  • He told me that he would be late. Le fait d'être en retard est éventuellement postérieur à la déclaration, c'est donc un futur dans le passé avec SHOULD.

Dernier point, on fait très vite l'amalgame entre la présence de WHEN et l'utilisation du présent à sens de futur, ce qui est évidemment d'un certain confort intellectuel mais est aussi une erreur grossière. En fait:

  • On a le présent quand WHEN est une conjonction de subordination à sens temporel (comme AS SOON AS, THE MOMENT, AS LONG AS, etc..). il suffit de remplacer WHEN par un de ces équipalents.
    • I'll phone you when he arrives. se remplace par I will phone you as soon as he arrives.
  • On a une forme WILL quand:
    • WHEN est un adverbe I will tell you when you will get your photos.
    • WHEN est un pronom relatif comme dans the time when: I foresee the time when people will live together in peace.
    • WHEN est un relatif (du sens de at which time) précédé obligatoirement d'une virgule et se traduit par "moment auquel", ou "date à laquelle".

Le présent à valeur de futur

Cet aspect a déjà été traité en détail dans le premier volet de la leçon sur l'aspect progressif: Présent simple et présent progressif. Nous nous contenterons donc de rappeler l'essentiel:

  • Le présent simple s'utilise pour des actions futures absolument certaines, à teneur officielle, sur lesquelles le locuteur n'a aucune emprise (les horaires des moyens de transport en sont un excellent exemple).
  • Le présent progressif marque un futur proche dans lequel le locuteur indique son intention: l'action est projetée.

3. Constructions idiomatiques

L'anglais utilise certaines constructions verbales à valeur de futur dont l'utilisation est conditionnée par un contexte précis. Nous allons les étudier en détail.

3.1 TO BE GOING TO

La forme TO BE GOING TO + base verbale s'emploie:

  • Pour signifier une intention générale, une décision prise après réflexion.
    • We are going to get married.
    • Are you going to buy this car tomorrow ?
  • Pour exprimer une prédiction à partir de ce que l'on constate actuellement qui a valeur de conviction personnelle.
    • Look at the sky ! It is going to rain.
    • I think I'm going to get sick.

3.2 TO BE ABOUT TO

Les formes TO BE ABOUT TO et TO BE JUST GOING TO, que l'on traduit traditionnellement en français par la tournure "être sur le point de" expriment un futur très proche, une action immédiate sur le point de se réaliser.

  • He was about to go to bed when the phone rang. (Il était sur le point d'aller se coucher lorsque le téléphone sonna)
  • Hurry up ! Our plane is just going to take off ! (Dépêche-toi, notre avion va décoller !)

3.3 TO BE TO

La forme TO BE TO prend dans de nombreux cas une valeur de futur. Citons les utilisations suivantes:

  • Pour signifier une action prévue, projetée qui est à peu près équivalente à la traduction en français par "devoir".
    • This summer, we are to spend a few days in Italy. Cet été, nous devons passer quelques jours en Italie (nous en avons fait le projet).
  • Dans un cas particulier de cette acception, TO BE TO s'utilise pour rapporter un futur inévitable aux yeux du destin comme l'exprime: World War II was to break up (aux yeux de la situation politique, diplomatique la guerre "devait" éclater)
  • TO BE TO sert dans une forme affirmative / négative à donner des ordres stricts. Naturellement, la forme interrogative est une demande à l'interlocuteur de ce qu'il faut faire, une attente d'instructions.
    • You are to get up at 6. (Vous devrez vous lever à 6 heures)
    • What am I to do ? (Que dois-je donc faire ?)

Ces produits peuvent vous intéresser :

Conjuguer sans fautes pour les Nuls

Réalisé par Jean-Joseph JULAUD

6.95€

Livre

Théâtre, modes d'approche

Réalisé par André Helbo, Johansen, Pavis, Ubersfeld, Marvin Carlson

25€

Livre

Conjuguer sans fautes pour les Nuls

Réalisé par Jean-Joseph JULAUD

4.99€

Livre

Mon corps sait chanter - Move that Song along !

Réalisé par LEMOINE

21€

Livre

Voir plus de produits "expression futur"

Devis personnalisé

recevez gratuitement votre offre personnalisée






La garantie réussite


Nous croyons en notre méthode nous vous offrons le même nombre d'heures en cas d'échec.

En savoir +

Sans abonnement
sans engagement

Pas de nombre d'heures minimum ou de forfait. Pas d'abonnement mensuel.

En savoir +

Satisfaction Clients

93% de nos clients, en 2015, ont répondu être satisfaits par nos services.

Réductions d'impôts


Maintien des avantages fiscaux. 50% de réduction ou crédit d'impôts.

En savoir +